Petit avec des Grandes Oreilles de Bill Baxter

Petit avec des Grandes Oreilles de Bill Baxter

14 février 2023 2 Par Olivier - Ride Your Life
Temps de lecture estimé : 5 minutes
Bookmark

No account yet? Register

En 1982, le groupe Bill Baxter sort son premier 45 tours : « Petit avec de Grandes Oreilles ».

Eh bien figure-toi que c’est l’objet de cet article (la chanson, pas toute l’année 1982).


SOMMAIRE :


1- La Chanson

2- C’est presque biographique
Ne te moque pas, ce souvenir est douloureux, aujourd’hui encore…

3- De quoi qu’ça cause ?

4- Le groupe Bill Baxter

En Savoir Plus >>

Auteur(s) de l’article | Likes | Partage | Commentaires >>
Fais-toi plaiz’, like, partage et commente, ça nous fera plaisir également. Merci pour ta contribution 🙂


1- La Chanson « Petit avec des Grandes Oreilles »


– Source : Youtube | Bill Baxter / Petit avec des Grandes Oreilles –

Franchement, ça balance bien, ça tourne rond, et il y a un air de rock’n’roll bien tonique qui fait du bien aux… oreilles, qu’elles soient petites ou grandes.


2- Petit avec de grandes oreilles : c’est presque biographique

(me concernant)


En 1982, en raison d’un phénomène qu’aujourd’hui encore j’ai du mal à expliquer, je redoublais la troisième.

J’avais 15 ans, je mesurais 1 mètre 55 et j’avais… de grands pieds et de grandes oreilles (par rapport à l’ensemble).
Et c’est la même année que le groupe Bill Baxter a sorti son premier 45 tours : « Petit avec de Grandes Oreilles ».

Autant te dire que cette chanson, je l’ai entendue, et pas qu’à la radio…


3- De quoi qu’ça cause ?


Franchement ? Ben écoute donc…

OK… Disons que c’est une chanson cynique dans laquelle le narrateur se moque d’un pt’it gars pas bien grand, mais avec de grandes oreilles, et tout en lui disant de ne surtout pas avoir de complexe, lui trace une vie remplie de petites personnes avec des grandes oreilles (sa future femme, leurs futurs mioches).

C’est très Bill Baxterien dans sa finalité : c’est à la fois léger et relou, super bien foutu musicalement, et puis ça fait sourire voire rire. Aux dépens des petits avec de grandes oreilles, et ça, ben c’est moche.


4- Le groupe Bill Baxter


Ne nous racontons pas d’histoires, la bio du groupe au sein de l’article de l’ami Wikipedia est plutôt maigrichonne.

Fort heureusement, j’ai trouvé 2 sources très intéressantes (que tu peux retrouver au sein de la section « Crédits » en bas du présent article.


Histoire du groupe Bill Baxter

Le cœur du groupe est composé de 3 potes de lycée, originaires de Sceaux : Joe Cool, Lewis Primo et Bo Geste. Scoop : il s’agit de pseudonymes. Si si, j’te promets. Concernant Lewis Primo, peut-être une (très discrète allusion) à Louis Prima
Les 3 complices étoffent le groupe en faisant appel au batteur Gaston Béton et au guitariste Chris Marlow. Crois-moi ou pas, il s’agit encore de pseudonymes…

Comment cela, tu ne sais pas qui est Louis Prima ?
Bien sûr que si, c’est juste que tu ne sais pas que tu le connais…

L’artiste et son plus grand succès, présenté par Tatie Line :

– Source : Youtube | Louis Prima / Just a gigolo –

On the road again

Le trio devenu quintet écume les MJC, boîtes de nuit et salles de concert de la région parisienne (et jouent notamment au Golf Drouot).

Avec une solide expérience de la scène, et un coup de pouce du destin, ils signent en 1982 chez Virgin Records – oui, la maison de disques fondée par Sir Richard Branson et Nik Powell – et enregistrent leur premier 45 tours : le fameux « Petit avec des Grandes Oreilles », vedette du jour.

Si les ventes ne sont pas gigantesques, ça n’est pas non plus un flop, et surtout, le titre passe en radio.
Ce succès les amène notamment à assurer la première partie du concert de Mink de Ville à l’Olympia, et ce faisant, d’être repérés par Alain Chamfort et Jacky, alors animateur de l’émission culte (pour ma génération) : Platine 45, dont je te cause vite fait par ici >>

Tout cela s’annonce fort bien, mais voilà, les sunlights des tropiques ne brillent que par intermittence pour le groupe, et le LP enregistré à la suite ne fonctionne pas aussi bien que le 45 tours qui les a lancés.


Headlines & Deadlines (ah ah…)

Ce cheminement chaotique va pour ainsi dire être la marque de fabrique du groupe, qui va aller de succès en déconvenues, et en rebondissements.
Ils vont par exemple tenter des trucs un peu foufous, comme le fait d’aller jouer à New-York après s’être séparés de Gaston le batteur et de Chris le gratteur.

Ces concerts joués dans la Big Apple devaient constituer leur chant du cygne, mais là encore le destin les a rattrapés : de retour en France, leur manager – Fabrice Nataf – leur propose un projet un peu barré (qui ne pouvait donc que leur plaire) : adapter un film de Billy Wilder et en faire une comédie musicale : « Embrasse-moi Idiot » (mise en scène par un p’tit nouveau : Patrick Timsit).

Lewis Primo déclare à ce sujet, avec humour :

« Étant donné qu’on n’avait jamais fait l’acteur et au point ou on en était, on a tout de suite accepté, sans trop y croire. Tout en faisant des chantiers, on a commencé à écrire des chansons et à préparer le spectacle »
– Source : Bide et Musique / https://www.bide-et-musique.com/bill-baxter.html –

Le single est un gros succès, le groupe tourne sur presque tous les plateaux de télévision (et d’ailleurs).

Une tournée s’en suit, et fonctionne bien. Le spectacle passe même par le Bataclan.

Le dernier succès significatif du groupe, c’est un duo avec le DJ & chanteur Tippa Irie, une chanson légère : « Bienvenue à Paris ».

Les projets suivant feront malheureusement un flop. Une fois encore, le destin chaotique du groupe s’en mêle. Mais ils sauront une fois encore rebondir en composant des chansons pour divers programmes & émissions de télévision.

Pour la suite, tu peux lire l’article très sympa signé par Lewis Primo sur le site Bide et Musique en cliquant ici >>


Comme tu peux le constater sur la photo de couverture, être petit avec des grandes oreilles n’empêche nullement d’avoir du talent, du succès et même de devenir une star internationale.

Et comme le disait Coluche :

« Dans la vie, y’a pas de grands, y’a pas de petits. La bonne longueur pour les jambes, c’est quand les pieds touchent par terre »

phrase souvent résumée ainsi : « la bonne taille, c’est quand les pieds touchent par terre ».


Pour ma part, je reste attaché au groupe Bill Baxter, notamment parce qu’il y a un parfum de « on s’en balek » qui me fait penser – pour cet aspect-là, pas pour la musique – à The Rubettes : pas de prise de tête, on s’amuse et advienne que pourra.


Bisous mes chéris 🙂

Olivier

PS : l’Éphéméride est en pause mais reviendra très vite.



À LIRE ÉGALEMENT SUR RYL :



NOS 5 ARTICLES LES PLUS RÉCENTS :

  • Cover Ain’t No Sunshine
    Temps de lecture estimé : 5 minutes En 1971, Bill Withers sort son premier album, dont est extrait le sublime single « Ain’t No Sunshine ». Si sa carrière fut relativement courte (15 ans), il laisse un héritage considérable.
  • Ta Voix sur le Répondeur de Renaud Hantson
    Temps de lecture estimé : 7 minutes Souvenir souvenir : en 1986, dans une boîte de nuit des Sables d’Olonne, j’entends un p’tit nouveau chanter « Ta Voix sur le Répondeur ». Il s’appelle Renaud Hantson. Je me dis qu’il va devenir une star de la chanson. Il va faire bien mieux, en fait. Avec des hauts et des bas.
  • Le Port de l’Angoisse de Howard Hawks
    Temps de lecture estimé : 18 minutes Un film mythique, celui de la rencontre entre Humphrey Bogart et Lauren Bacall. Avec un curieux titre en Français, et on en cause aussi. Et de plein d’autres aspects également.
  • The Tide is High par Blondie
    Temps de lecture estimé : 6 minutes En 1980, le groupe Blondie explore de nouveaux horizons musicaux, dont le reggae avec le titre « The Tide is High ». Bonne pioche, c’est le plus gros succès de l’album Autoamerican.
  • Bonjour, vendez-vous des disques des années 1980 ?
    Temps de lecture estimé : 5 minutes « Bonjour, vendez-vous des disques des années 1980 ? ». La question peut sembler simple, mais en fait, non, elle ne l’est pas, en tout cas pas pour tout le monde.

Découvre tous les numéros de « Songs From the Attic » en cliquant ici >>


L’ACTU SUR RYL :


SUIVRE RYL (en toute simplicité) :


En renseignant ton adresse mail dans le champ ci-dessous et en cliquant sur le bouton « Abonne-toi à RYL par mail », tu recevras une notification à cette adresse à l’occasion de la publication de chaque nouvel article. Nous ne te spammerons pas (en clair, nous n’utiliserons pas cette adresse mail pour t’envoyer de la pub, et ne la cèderons à aucun tiers) !



CRÉDITS | SOURCES | MISES À JOUR :

Crédits :

Illustration principale : Image par Rudy and Peter Skitterians de Pixabay
Vidéo et musique : Youtube et les ayants droit
Les sociétés, personnages et marques cités demeurent l’entière propriété de leurs détenteurs respectifs


Sources documentaires :

Wikipedia
Bides et Musique
Rock Made in France


Notes rédactionnelles & mises à jour :

Article mis à jour le 13/03/2023 (ALPC).


SÉLECTION MUSIQUE :


AUTEUR(S) DE L’ARTICLE :

Petit avec des Grandes Oreilles de Bill Baxter
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)