La Chanson du Samedi Soir

La Chanson du Samedi Soir

La Chanson du Samedi Soir, c’est en fait le nom vaguement francisé de notre série Saturday Night Cover, que je te présente donc (dont la traduction fidèle serait plus précisément « La Reprise du Samedi Soir », et je t’explique à un moment pourquoi finalement j’ai choisi le nom en Anglois, pas en bon vieux François.).

Voilà un titre finement trouvé suite à un brainstorming intensif qui s’est déroulé au bar de mon bucolique patelin.

Je sifflais une menthe à l’eau, mon regard (un peu bovin) perdu dans le vague et soudain j’ai eu comme une révélation :

« Mais bon sang Messey bien sûr, la série va s’appeler Saturday Night Cover »

« Messey » au lieu de « mais c’est », c’est parce que oui, j’habite à Messey-sur-Grosne au fin fond de la Saône-et-Loire, et que c’est le bled le plus fantastique de l’univers selon un classement établi par moi et mes clones (clowns ?). Jusqu’à ce que je déménage ailleurs, un de ces jours, bien entendu.
Et le bar de Messey, c’est mon annexe, propice aux rencontres sociales et à la méditation.


1- Qu’est-ce qu’un cover ?
C’est une reprise, mais pas de chaussette.
Lis tout de même, il y a une jolie photo de chaussettes.

2- De quoi qu’ça cause ?
Puis qu’est-ce qu’un bon cover, au fait ?

3- Les Recalés (du Samedi Soir)
Et ça ne signifie pas qu’il ne s’agit pas de bonnes prestations.

4- Bonus Track
Avec un suspens incroyable.

Lecteur chéri…
Non, ça n’est pas pour te racketter…

Saturday Night Cover sur Facebook
Y a des morceaux inédits sur RYL dedans.

Sommaire Saturday Night Cover
– Source : Image par StockSnap de Pixabay –

1- Qu’est-ce qu’un cover ?

et pourquoi encore de l’Anglois, nom de nom ?!


La Chanson du Samedi Soir
– Image par Thought Catalog de Pixabay –

Dans le contexte musical, un cover, c’est une reprise.

Alors pourquoi parle-je de cover et pas de reprise ? C’est pour faire wizz ou parce que j’me prends pour un wanabe marketing guy qui noie sa vacuité cérébrale en usant d’anglicismes ?

Alors probablement, en partie, mais également parce que « Saturday Night Reprise », je trouvais ça moins glamour et euphonique.

Ça aurait également pu s’appeler « Les Reprises du Samedi Soir », mais d’une part ça swinguait moins et d’autre part, ça m’aurait ennuyé de passer par une raccommodeuse de chaussettes travaillant de nuit le week-end..

Bien entendu que j’ai trouvé la photo ci-contre en recherchant « chaussettes » sur Pixabay.

Fais le test si jamais tu as des doutes..

Bref, la série s’appelle Saturday Night Cover picétou. Et elle cause de covers, pas de chaussettes.


2- De quoi qu’ça cause ?

même si j’viens de le dire, l’air de rien, mais je précise le propos de la série…


Si je te dis que ça va traiter de covers / adaptations de chansons, je sens bien que tu vas penser un instant que j’ai tendance à révéler des secrets de polichinelle et – en outre mais sans être une gourde – que je me répète.
Je préfère dissiper tout malentendu.

Donc oui, chaque samedi dans la soirée ou la nuit (donc techniquement parlant, parfois le dimanche), je te proposerai un cover d’une chanson que j’apprécie (parfois il y en aura peut-être plusieurs pour une même chanson).

Je n’ai pas d’autre ambition que de te proposer de découvrir des chansons que tu ne connais pas forcément (mais il y a tout de même des chansons très connues) – parce que la version originale est toujours proposée en bonus dans chaque article, et surtout des covers de ces chansons, qui m’ont plu, ému, parfois fait sourire et peut-être – soyons fous – carrément vibrer / frissonner.


Qu’est-ce qu’un bon cover ?

Il y a cover et cover. Ça va du cover fidèle (façon copycat) plus ou moins réussi jusqu’à la recréation d’un titre, quand l’artiste se le réapproprie, comme un dit.

À ce sujet, deux exemples ci-dessous (ça vient de la page FB de notre série « Autour d’une Chanson », tu peux t’abonner aussi, c’est rien que du bon avec de vrais morceaux de musique dedans) :


Alors « bon » ou « pas bon », c’est une affaire de goût, donc y a pas à en discuter indéfiniment.

Il y a les covers que je retiens pour la série, puis d’autres, et n’étant pas investi du savoir cosmique des milieux autorisés, je me risquerai uniquement à dire « celui-là il est bon », qui signifie « j’apprécie ce cover ». Rien d’autre à en dire.

Parce que la technique et l’analyse musicale façon lauréat du conservatoire, je m’en tamponne le coquillard.
Le moteur, c’est le plaisir pour les oreilles, l’émotion et tutti quanti.
J’suis pas musicien ni critique gastro-pas-logique, tout cela ne représente que mes goûts, et je les partage avec toi. Après, t’en fais ce que tu veux, je ne fais que proposer, toi tu disposes.

La photo ci-contre, je l’ai trouvée sur Pixabay – mon dealer d’images préféré – en tapant la requête « cover ».

Ne vois donc aucune arrière-pensée sexiste, c’est le destin qui en a décidé ainsi, et on ne lutte pas contre le destin.

Un bon cover, c'est un gars, il voit une chanson, il sort sa guitare, et il joue. Ça c'est le bon cover.
– Source : Image par Pexels de Pixabay –

Puisque je te dis que c’est le karma…
Et puis je ne rendrai jamais trop hommage au grand créateur de l’univers pour toutes les merveilles qu’il offre à nos yeux.

Et puis si ce que nous te proposons te plait bien, tu peux nous suivre. Et faire suivre à tes amis, copains, ton chat, ton poisson rouge, ta belle-mère, bref tous les gens que tu apprécies.
Jt’e dis tout de suite comment le faire simplement.



3- Les Recalés (du Samedi Soir)


C’est un terme sévère et qui ne traduit pas fidèlement ma pensée, mais disons que parfois je trouve des covers et je me dis « ah, pas mal » et autres « sympa »… mais après coup et écoute intégrale (ou pas), je me dis que je n’ai pas trouvé le frisson que je recherchais.

Je suis un garçon sensible, j’aime bien frisonner. Sauf quand c’est parce que le prix de l’électricité augmente.

Pour autant, je publie certains de ces « recalés » au sein de la page FB, parce que je les trouve tout de même « pas mal » ou « sympas », et qu’à toi, ils procureront peut-être le grand frisson.

Le fait que je les qualifie de recalés ne prévaut en rien de la qualité des covers en question, mais tu l’auras compris, c’est une question de feeling, de coup de cœur.

Je les publie donc, déjà pour rendre hommage à ceux qui ont le cran de proposer leurs créations, et puis aussi pour donner du relief aux zheureux zélus.

Les recalés, tu ne les trouveras que sur notre page FB.


Abonne-toi au bonheur !


Tu peux suivre la série sur FB, même si c’est vachement mieux de t’abonner à Ride Your Life en tout simplicité, comme indiqué ci-dessous :


D’une manière simple et non intrusive :

Tu saisis ton adresse mail, tu cliques sur le bouton, et tu recevras alors une simple notification par mail dès qu’un nouveau billet est publié.

Je t’ai bien regardé quand tu as lu celui-là : tu as souri, parfois même tu as ri. Et/Ou alors tu as appris des choses.
Abonne-toi au kiff. C’est gratos. J’en ai la larme à l’œil tellement c’est beau, d’ailleurs.

Parfois, le bonheur, c’est simple comme un clic.


Paie ton kiff en partageant

Comme je sens que tu es sur une bonne lancée : si ce billet t’a plu, partage-le sur Facebook.
Quelques clics et tu nous aideras à développer notre audience.
Ride Your Life, c’est libre d’accès, mais ça ne veut pas dire gratuit : paye ton kiff en partageant :p

La Direction te remercie pour ton paiement qui ne t’aura pas coûté de sousous 🙂

Après, si tu es facebookien, et que tu nous suis grâce à cette plateforme de microblogging, ben tu nous suis tout de même, et ça nous va bien (mais viens ici aussi souvent que possible, ça flatte mon ego).

C’est toi qui vois (mais abonne-toi à RYL, ça va changer ta vie et rendre ton quotidien plus joyeux – j’dis ça sans aucunement vouloir t’influencer).


4- Bonus Track


Forcément, donc…


Lecteur chéri…


Je me présente devant toi, presque nu, enfin le cœur mis à nu, et je fais appel à ton sens du partage et – j’en suis persuadé – à ta prise en compte du besoin de reconnaissance (et de publicité) des artistes.

Non, je ne te vends pas ma salade. Si tu n’as pas envie de partager mon article, c’est que je n’ai pas bien fait le job selon toi, et je respecte ton choix (car moi je ne l’ai pas :p). Je suis un ménestrel des mots sur le web, cépafacil tous les jours mais c’est mon karma et tant pis pour moi si ma non chanson t’a pas plu (n’en parlons plus).

PAR CONTRE… FAIS TOURNER, COMMENTE, PARTAGE, ENCOURAGE (steuplé) !

Les covers que je te propose, si tu pouvais avoir la gentillesse de tous les écouter (ou au moins 1 ou 2), et que par bonheur ils viennent à te plaire, merci de :

  • Mettre le coup de pouce youtubesque (un clic sur le pouce en l’air).
  • Partager les vidéos qui te plaisent (sur Facebook, Twitter, bref ton réseau social préféré).
  • Soyons fous : laisser un commentaire Youtube sur la vidéo qui t’a plu.

J’ai envie de dire que ça tombe sous le sens, mais parfois, à force de consommer en masse de la musique en streaming, on peut oublier de le faire.

Pourtant, c’est important pour ces musiciens qui nous offrent gratos de l’évasion.

Je compte sur toi, et eux aussi.

Merci d’avance pour ta bontitude et ton bon esprit 🙂


Saturday Night Cover sur Facebook


C’est par ici :

La Chanson du Samedi Soir
Saturday Night Cover par Ride Your Life sur Facebook

Sinon tu peux faire encore mieux : t’abonner par mail à RYL !


D’une manière simple et non intrusive :

Tu saisis ton adresse mail, tu cliques sur le bouton, et tu recevras alors une simple notification par mail dès qu’un nouveau billet est publié.

Je t’ai bien regardé quand tu as lu celui-là : tu as souri, parfois même tu as ri. Et/Ou alors tu as appris des choses.
Abonne-toi au kiff. C’est gratos. J’en ai la larme à l’œil tellement c’est beau, d’ailleurs.

Parfois, le bonheur, c’est simple comme un clic.


Paie ton kiff en partageant

Comme je sens que tu es sur une bonne lancée : si ce billet t’a plu, partage-le sur Facebook.
Quelques clics et tu nous aideras à développer notre audience.
Ride Your Life, c’est libre d’accès, mais ça ne veut pas dire gratuit : paye ton kiff en partageant :p

La Direction te remercie pour ton paiement qui ne t’aura pas coûté de sousous 🙂


Oui ça fait deux fois que je te le propose au sein de cette page. Sur RYL, nous sommes généreux.

Et c’est au cas où tu aurais manqué la première invitation, également…


Bisous et suis-nous (ça rime, en plus) !

Olivier



Crédits :

Illustration Principale : Image par Pharaoh_EZYPT de Pixabay
Vidéo & Musique : Youtube et les ayants droit



La Chanson du Samedi Soir
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)