Réhabilitation du Crapaud

Réhabilitation du Crapaud

3+
Temps de lecture estimé : 8 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Pourquoi la Réhabilitation du Crapaud ?

Parce que ce fantastique animal le mérite, après des siècles de calomnies à son égard.


Salut les loulous,

J’aimerais aujourd’hui œuvrer à la réhabilitation d’un animal souvent mal aimé, alors qu’il s’agit d’un charmant compagnon de nos jardins, à savoir le Crapaud.

Disclaimer : il est possible que tout ce qui est écrit au sein de ce billet ne soit pas rigoureusement « scientifique »…
Considérons qu’il s’agit donc de fiction biologique.


Sommaire du billet « Réhabilitation du Crapaud » :


1- Réhabilitation du Crapaud | Un peu de zoologie avancée >>

2- Mythes, légendes et réalités autour du Crapaud >>

3- Pourquoi réhabiliter le crapaud ? >>

4- Réhabilitation du Crapaud | Une belle histoire >>

5- En conclusion >>


Réhabilitation du Crapaud | Un peu de zoologie avancée


(et légèrement innovante*)

Ordre :

Le crapaud est un vertébré (cela signifie notamment qu’il peut porter une minerve en cas de traumatisme vertébral).
Exemple : « J’ai eu un accident de crapaud-tamponneur ; ça m’inerve ».


Désordre :

Le 52, le 2, le 36.
Le 27 a été disqualifié suite à un contrôle antidopage.
Gains : 398 euros. Pas pour vous, ni pour moi.


Classification :

– Classe : Mammifères (voir « Transformation en prince », bande de mécréants).
– Sous-classes : Quadrumanes & Édentés (sauf crapauds porteurs de prothèses dentaires). Il s’agit d’une des espèces animales appartenant simultanément à 2 sous-classes. Ce qui n’est pas rien.
– Hyper sous-classe : Branleurs invétérés (les crapauds sont des feignasses. Comme les chats).
– Classification / Habilitation défense : Très secret – Défense.
Le crapaud sait comment fabriquer un pétard atomique avec du gaz de décomposition de lisier de cochons. Mais il n’avouera jamais rien, il est donc inutile de le torturer. N’essayez pas non plus auprès du cochon, il n’avouera jamais rien (à part « gruik », ce qui ne mène à rien).


Cycle d’activité :

Le crapaud est un animal essentiellement noctambule (et non pas nocturne, comme on peut souvent le lire, à tort, bien entendu).


Alimentation :

Le crapaud fréquente avec assiduité les bars à insectes et autres invertébrés.
Il y dévore… ben des insectes, donc, ainsi que des limaces, des escargots, des araignées, des vers de terre, principalement (à ne pas confondre avec « usage ou loi germanique »).

A l’occasion, il boit de la bière (le crapaud fait beaucoup pipi, surtout quand j’en prends un dans ma main).


Habitat :

Le crapaud affectionne les lieux humides.
Ceux-ci sont indispensables à sa survie, sinon, il peut finir lyophilisé ; certains terminent alors leur vie dans des bouteilles d’alcool douteux.

Habile architecte, le jeune crapaud adulte, une fois qu’il a obtenu son B.A.C. (Brevet d’Aptitude Crapaudine), part de chez sa moman (popa est plus difficilement identifiable – voir rubrique suivante afin de comprendre pourquoi), se bâtit une maison à l’aide de briquettes constituées d’un mélange de feuilles, de terre et de la fameuse « bave de crapaud ».
A noter que sa moman avait bien entendu elle aussi une maison de ce type. Qu’elle avait bâtie… ben vous savez quand et comment, maintenant.

Le jeune crapaud peut alors vivre peinard, se lever à pas d’heure, manger n’importe quoi et jouer à la PS4 tranquilou sans que Moman lui dise d’aller ranger sa chambre.
Il paraît toutefois que Moman crapaud débarque parfois à l’improviste pour voir si tout se passe bien, que le ménage est fait, et que le petiot mange tout bien comme il faut.
Mais franchement, on s’en tape un peu, parce que là, c’était de l’habitat dont nous parlons, pas des pesanteurs familiales.


Sexualité :

A la fois désinhibée, frénétique et très libre, mais également quelque peu tristounette.

Le crapaud fait partie des « frotteurs ». Il n’a pas de [kiki a été censuré par l’auteur], juste un cloaque.
Par contre, il multiplie les rencontres à l’occasion de fêtes dantesques, principalement à la fin de l’hiver, au début du printemps même, comme qui dirait. En même temps, ces deux événements sont cons comme mi-temps concomitants.
Une orgie de crapauds, c’est quelque chose, et les orgies romaines, à côté, c’était soft.

« L’Anoure, toujours l’Anoure », dit-on d’ailleurs parfois.


Réhabilitation du Crapaud : des mœurs libres...
– Source : Image par kie-ker de Pixabay

Des mœurs libres… mais des couples non durables.


A la fin de ces festivités, les crapauds se barrent en vacances, afin de se la couler douce jusqu’au prochain hiver. Et là, après Spring Break à Cancun, c’est Woodstock.
Durant cette longue parenthèse enchantée, les crapauds continuent à fréquenter assidûment les bars à insectes et autres invertébrés, débarrassant ainsi nos jardins de tout plein de bestioles « qu’on en a trop, y en a marre de toutes ces limaces qui sèchent sur le béton ».
A l’occasion, ils glandouillent au bord des rivières, contemplant leurs cousins et cousines les grenouilles plonger avec une grâce certaine dans des eaux plus ou moins troubles (la tendance de certains crapauds à reluquer les grenouilles femelles – et parfois même à aller se frotter à elles – aurait donné naissance à une confusion fréquente – voir chapitre « Mythes, légendes urbaines et réalités autour du crapaud » ci-dessous) – au risque de se faire pêcher par les amateurs de leurs cuisses, mâchent des chewing-mouches, jouent au tarot et font la sieste une bonne partie de la journée.


Hibernation :

Dès qu’il commence à se cailler le cloaque, et que les insectes se font rares, le crapaud arrive à saturation dans le domaine de la nourriture, ne mangeant alors quasiment plus que des limaces et des araignées. Ça lasse (essayez, vous verrez).
Le crapaud étant fin gourmet, surveillant perpétuellement la diversité de sa nourriture (et tenant à préserver l’intégrité de son cloaque), il décide alors de se mettre en position du tireur couché, dans une cellule d’hibernation spécialement aménagée au sein de sa casbah.
Soyons clairs, le crapaud ne se transforme alors pas en moussaka surgelée.
Comme pour la très grande majorité des animaux présentant un cycle d’hibernation, celle-ci se caractérise par un ralentissement important de son métabolisme, qui le fait – disent certains – alors ressembler à un membre d’une certaine académie.
De là à dire que « l’habit vert » viendrait de là…

Une étude scientifique controversée (révélée au sein du best-seller « Meeting the toads », aux éditions du Pipeau Enchanté) tendrait à révéler que durant cette période, le crapaud rêverait.
Il rêverait notamment qu’en embrassant un être humain, celui-ci se transformerait en crapaud (ou « crapaude », chacun choisit selon son sexe et ses affinités).

Un système sophistiqué de capteurs thermiques lui permet de détecter la fin de l’hiver. La machine se remet alors en route, le crapaud remet ses fringues et se dit « à moi la fiesta ».
Et là, c’est reparti pour un cycle : Spring Break à Cancun => Woodstock => Misère alimentaire + caillage de cloaque => Hibernation.


Durée de vie :

Jusqu’à une trentaine d’années pour certaines espèces européennes.
Bien entendu, cette durée de vie – étonnante pour un si petit animal – peut être écourtée par :
– Les prédateurs (voir juste après).
– La circulation automobile (les crapauds payent un très lourd tribut sur les routes, comme les hérissons, l’un de leurs prédateurs naturels).
– Les pesticides (par effet indirect d’ingestion de certaines de leurs proies).
– Les crétins qui les tuent volontairement.


Prédateurs :

Prédateurs naturels :

– Leurs compagnons de misère sur les routes : les hérissons.
– Certaines couleuvres.
– Certains noiseaux (ou zoiseaux, j’sais plus trop comment ça s’écrit).

Réhabilitation du Crapaud
– Source : Image par erwin nowak de Pixabay

« Sometimes, shit happens »
Notez toutefois la prudence de cette couleuvre, qui utilise la méthode dite du tube de dentifrice…


Prédateurs pas vraiment naturels :

– Les véhicules fabriqués par les humains.
– Les crétins qui les tuent volontairement.
– L’excès de bière (ingestion de bière par les crapauds non démontrée… mais fortes présomptions… voir chapitre suivant).


Mythes, légendes et réalités autour du Crapaud


Comme dit précédemment, le crapaud est bien souvent un être mal aimé, en raison de la persistance d’un certain obscurantisme médiéval (la bonne excuse, genre de nos jours nous serions éclairés…) et de légendes urbaines (mais également rurales).

1- Les crapauds sont les maris / amants des grenouilles :

Faux.

Les crapauds sont les crapauds. Point barre. Y a Monsieur Crapaud, y a Madame Crapaud.
Chez les grenouilles, c’est pareil, sauf que ce sont des grenouilles. Y a Monsieur Grenouille, y a Madame Grenouille.


Réhabilitation du Crapaud : crapauds et grenouilles ne sont pas amants (mais ils peuvent être amis).
– Source : Image par ArtTower de Pixabay

« Nous ne vieillirons pas ensemble, la société des amphibiens nous le reprocherait… »


2- Il pleut des crapauds :

Ça se discute (mais on cherche encore des preuves).

« It’s raining toads, Hallelujah! »

Si suite à des phénomènes météorologiques puissants, des pluies de poissons ont été observées il y a peu encore, les pluies de crapauds… ben à part dans les légendes, rien n’a été prouvé.
Il a toutefois été relevé un phénomène de pluie de têtards au Japon.
S’agissait-il de têtards de crapauds ou de grenouilles ? Aucune idée.
De toute façon, il s’agissait de têtards (de là à dire que certains frotteurs se seraient littéralement envoyés en l’air, il y a un pas que je ne franchirai pas).


3- Embrassez un crapaud, vous tiendrez un prince ou une princesse dans vos bras la seconde d’après :

Non vérifié.

Cela dit… Sans vouloir créer une tentation en vous… Si jamais le résultat de l’expérience venait à être celui-ci :

Réhabilitation du crapaud : et s'il se transformait en princesse ?
– Source : Image par Khusen Rustamov de Pixabay _

Le statut d’animal protégé par la loi française, dont le crapaud bénéficie, m’interdisant – enfin je crois – de reproduire cette expérience, je ne saurais donc en vérifier la véracité (et vu la photo ci-dessus, croyez-moi, il m’en coûte).
Cela dit, la probabilité de me retrouver avec un prince à la place d’une princesse me dissuade définitivement de tenter le coup.

A nos amies les dames : « de toute façon, vous avez de bien trop faibles bras pour tenir un prince à l’aide de leur seule force. Renoncez ». :p


4- Les crapauds sont des animaux démoniaques :

Faux.
(catégorie : Total bullshit)
Et puis quoi encore ? o_O

Hélas, le crapaud a souvent été associé à la « sorcellerie », et nombre de valeureux pôv’s pitits crapauds tous gentils ont été sacrifiés (beaucoup d’entre eux en ont bavé).


5- Ma peau va cloquer si je touche un crapaud :

Faux.

Certes, les crapauds disposent de poches à venin, et ce venin peut être libéré si une poche vient à être crevé… mais n’est pas toxique pour la peau.
Par contre, il est hautement toxique si il est ingéré.

Ne croque pas de crapaud, n’en mets même pas dans ta bouche (quelle idée aussi…) et ça se passera bien. Ne tente pas non plus de lui rouler des pelles. Cela contreviendrait à la loi et à l’hygiène (pour le crapaud).
Par contre, si tu en as touché un, lave-toi les mains après. Tes muqueuses t’en sauront gré.


6- Les crapauds fument des pétards :

Faux.

Si il arrive à des gamins (ou adultes neuneus) cruels de « faire fumer » des crapauds (ce qui est très cruel et entraîne leur mort, et est donc condamnable moralement et légalement), le crapaud n’est pas naturellement fumeur.
Il s’agit par ailleurs d’un acte de maltraitance envers un animal.

Si tu t’ennuies, trouve d’autres passe-temps (et passe-moi tes clopes, je suis à sec).


7- Les crapauds sont pétés de tunes :

Calembredaine.

Ce mythe provient du fait que – désignant une imperfection, une inclusion – l’on parle parfois de « crapaud » dans un diamant.
Aucun représentant des crapauds dont nous parlons ici n’a jamais habité dans un diamant, soyez-en assurés.


8- Les crapauds boivent de la bière :

Non prouvé, mais fortes présomptions tout de même.

Il y a quelques années de cela, j’ai sympathisé avec un crapaud du jardin de la maison familiale de campagne.
Ben le crapaud, il m’a fait pipi au moins un quart de litre dans la main. En deux sessions.
C’est pas possible de pisser autant sans avoir bu de la binouze, j’peux pas y croire.


Pourquoi réhabiliter le crapaud ?


1- Parce qu’il est méconnu et mal aimé (euphémisme) de nombreuses personnes.

2- Il faut protéger les animaux en général ; ceux qui sont mal aimés en particulier.

Un jour prochain, je vous pondrai « Réhabilitons les yétis ».


Réhabilitation du Crapaud | Une belle histoire


J’apprécie beaucoup ces charmants animaux, parfois compagnons de mes virées nocturnes dans le jardin.

Et un jardin, c’est un lieu de rencontres. Mythiques.

Comme évoqué plus haut, il se trouve que j’ai fait ami-ami avec l’un d’entre eux, il y a quelques années. Le fameux crapaud buveur de bière.

Après qu’il m’ait déversé sur la main l’équivalent d’une demi pinte, nous avons discuté de tout et de rien.

Je lui ai ensuite filé un peu de ma red-bull et ai fumé ma clope à côté de lui (« non, pas pour toi, c’est mauvais pour la santé, surtout pour la tienne », ai-je d’ailleurs du lui dire quand il en a voulu une).

Nous étions assis côte à côte, presque cloaque contre cloaque, comme deux vieux potes. La lune nous éclairait. Les criquets… ben… il criquetaient, quoi. C’était beau. On aurait presque pu en faire un film : « Le secret de Sercy Mountain ».

Nous avons donc continué notre conversation un moment. En fait, surtout moi, parce qu’à la fin de ma clope, je me suis aperçu qu’il était parti gober des limaces.


En conclusion


Que vous n’appréciiez pas ces animaux, je peux le concevoir. Chacun ses gouts, ça ne se discute pas.

Par contre, ne leur faites pas de mal.


La zebi les loulous Ride Your Lifers 🙂


* innovante : classer le crapaud parmi les mammifères, j’avoue, il fallait oser. C’est ça qui est chouette quand on s’auto-proclame spécialiste d’un truc – spéciale dédicace aux diverses experts de tous poils qui sévissent dans certains médias.


Culturisation supplémentaire sur Ride Your Life :




Crédits :
Illustration principale : Image par Franz W. de Pixabay

Réhabilitation du Crapaud
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)
3+