Tom Carbone : la meilleure BD du Monde ?

Tom Carbone : la meilleure BD du Monde ?

15 novembre 2021 0 Par Olivier - Ride Your Life
Temps de lecture estimé : 5 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Tom Carbone : la meilleure BD du monde ?

Le coup de « la meilleure », c’est comme « Untel est le meilleur guitariste du monde » : ça ne veut pas dire grand chose, à part exprimer une opinion (en comparant des gens ou des choses qui n’ont pas à l’être).

C’est juste que de temps en temps, je suis pris de certaines envolées lyriques.
Tu noteras que j’ai toutefois mis un point d’interrogation à la fin du titre de ce billet.

Et il se trouve aussi que je donne parfois dans le titre gentiment racoleur, mais alors crois-moi, avec une parcimonie absolue…

Mais voilà l’information importante à retenir concernant le titre de ce billet : Tom Carbone, c’est le nom d’un personnage de BD, et la série de BD centrée sur celui-ci est absolument fabuleuse.


Coucou mes Loulous,

C’est dans les pages du merveilleux Journal Spirou que j’ai découvert – parmi d’autres merveilles – une Bande Dessinée qui mérite d’être bien plus largement connue qu’elle ne l’est : Tom Carbone.

Je ne t’en dis pas plus ici.

La suite, c’est juste en-dessous.


Sommaire du Billet « Tom Carbone : la meilleure BD du monde ? » :


1- Le Dessinateur et l’Auteur de Tom Carbone

2- L’Univers de Tom Carbone

3- Tom Carbone | Les Albums

4- Où Acheter les BD Tom Carbone ?


1- Le Dessinateur et l’Auteur de Tom Carbone


Parce que comme de nombreux personnages de BD, Tom a 2 papas.
La BD a toujours été en avance sur son temps.

Les deux complices se sont rencontrés à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers.
Rapidement en phase, ils décident d’abandonner leurs études et de se consacrer à la Bande Dessinée.

Et ils ont bigrement bien fait.


Luc Cromheecke | Le Dessinateur

Je laisse la parole à l’auteur de l’excellent article Wiki à ce sujet :

« Le dessin est de la plus pure école de la ligne claire. Luc Cromheecke utilise tous les codes de la BD la plus classique en forçant les expressions ahuries des protagonistes aux bouches grandes ouvertes et aux yeux hébétés. Les expressions sont exacerbées tout en restant d’une grande simplicité et d’une lisibilité irréprochable. Le dessin est finalement toujours d’une grande expressivité comique et participe grandement du charme de la série. »

– Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tom_Carbone#Le_dessin


Luc a créé plusieurs autres séries, dont « L’Île Carrément Perdue » (Scénariste : Ronan Lefebvre AKA Sti) et « Plunk ! » (Scénariste : Laurent Letzer).

Il publie également régulièrement sur son blog des planches et des nouvelles de ses créations.


Luc Cromheecke :

Tom Carbone : la meilleure BD du Monde ?
– Source : Frits Sibon, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0, via Wikimedia Commons –

Laurent Letzer | L’Auteur

Ici encore, je laisse la parole à l’auteur du même article Wiki :

« L’humour à l’œuvre dans Tom Carbone repose souvent sur l’absurde ou le non-sens. Il constitue même un modèle du genre dans la bande-dessinée franco-belge. Plusieurs histoires mettent également en scène des personnages à la fois merveilleux et loufoques : Chevalier sorti d’un réfrigérateur, Génie du percolateur, Père-Noël de catégorie C, Nain de jardin spécialiste du jardinage, sorcière collectionneuse de lutins, lapins pilotant des motos, ours se déguisant en chasseurs de papillons… Tout cela donne un côté surréaliste et particulièrement amusant à cet univers. »

– Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tom_Carbone#L’humour


[J’attends quelques infos complémentaires au sujet des œuvres de Laurent ; j’éditerai le billet si mon enquête poussée aboutit]


Laurent Letzer :

Tom Carbone : la meilleure BD du Monde ?
– Source : https://booknode.com/auteur/laurent-letzer (super site) –

2- L’Univers de Tom Carbone


Tom, c’est un poète…

Là où toi et moi pensons que le croissant de Lune, c’est un phénomène astral, lui, il y voir une pluie nocturne de croissants.
Et c’est ainsi qu’il décrit le monde à son neveu, qui s’en trouve ébahi.

Car oui, Tom n’est pas un daron, donc faute d’avoir ses enfants à lui, il enchante les matinées, les après-midi et les soirées de son neveu en lui racontant des histoires sorties de son imagination.

Cela vaut pour les 2 premiers volumes de la série originelle.

Par la suite, Tom se met à vivre des aventures tout aussi loufoques que les histoires qu’il racontait à son neveu.


L’Univers Graphique

Quoi de mieux qu’une planche afin de le présenter ?

Derrière des décors limités – qui peuvent sembler simplistes – se cache une grande partie de la non moins grande subtilité des dessins de Luc : la part belle réservée à l’expression des personnages, qui crée un effet comique à elle seule.

Ce qui m’a immédiatement accroché à la série, ce sont les dessins d’animaux et la fantaisie du scénario.

Des pingouins (qui sont en fait des manchots, comme souvent) aux lapins en passant par l’ours ou le loup, ce ne sont plus les animaux tels que nous les distinguons trop souvent de nous, les humains.

Ce sont des personnages à part entière, avec leur caractère, leur vie sociale, leurs envies, leurs rêves, leurs qualités, leurs défauts.

Au travers de ses dessins, Luc redonne à ces animaux la place qu’ils auraient toujours dû avoir : ce sont nos semblables, ou presque.

Les scénarios & textes de Laurent magnifient les dessins de Luc.
Ces deux-là se sont vraiment très bien trouvés.

Tout cela permet d’adhérer sans réserve à cette BD tout simplement jubilatoire.


La Fantaisie rêvée, puis vécue

Comme évoqué à l’occasion du premier paragraphe de ce chapitre, si Tom mythonne joyeusement afin de faire rêver son neveu dans les premiers albums (et accessoirement afin de manger ses croissants), il vit ensuite de véritables aventures épiques dans les suivants.

Au travers de tous les albums, c’est finalement un univers onirique qui nous est proposé, que ce soit à l’occasion des histoires bidonnées qu’il raconte, ou à l’occasion des aventures qu’il vit réellement par la suite.

Les Albums, j’en cause ci-dessous.


3- Tom Carbone | Les Albums


Au départ, les 4 volumes (il paraît qu’il y en a eu un cinquième, mais non distribué en France – le retour du numéro 5 maudit au sein des Éditions qui ont popularisé Gaston Lagaffe ? :D) ont été édités par Dupuis.

Quoi que, quelque chose me dit que si tu te penches sur le cas des Intégrales proposées par Glénat, tu pourrais avoir une heureuse surprise à ce sujet…


Les 4 albums initiaux parus aux Éditions Dupuis

  • En bonne compagnie (1991)
  • Mise en boîte (1992)
  • Agiter avant l’emploi (1993)
  • Ça vole haut (1994)

De nos jours, et depuis un long moment, les tirages sont épuisés.

Si ces albums originels t’intéressent, il te faudra aller chiner sur le web (ce qui ne signifie pas nécessairement « aller acheter sur un site marchand asiatique »).

Fort heureusement, tu peux éviter les aléas de la vente de BD d’occasion (en plus, ces albums ont pris de la cote) grâce aux Éditions Glénat, qui ont eu l’heureuse idée de les rééditer.


Les 2 albums parus aux Éditions Glénat

C’est sous le titre « Tom Carbone – Intégrale (volume) x » que Glénat propose ces merveilles.
Chaque volume regroupe 2 albums, ce qui te fait un joli bouquin avec de l’épaisseur, et qui, j’en suis convaincu, siéra à merveille à ta bibliothèque / BDthèque.

  • Tom Carbone – Intégrale 1.
    Volume qui réunit donc En bonne compagnie et Mise en boîte + des histoires d’autres créations des artistes.
  • Tom Carbone – Intégrale 2.
    Volume qui réunit donc Agiter avant l’emploi et Ça vole haut. + … roulement de tambour… Le Tome 5, jusque là inédit en France !


4- Où Acheter les BD Tom Carbone ?


Tu l’auras lu précédemment, si tu souhaites les albums parus aux Éditions Dupuis, il te faudra passer par le marché des sites spécialisés, ou des petites annonces.

Si un jour il y en a un qui m’envoie des thunes, j’te donnerai une recommandation appuyée.

Pour ce qui concerne les recueils parus aux Éditions Glénat, là tu as mieux que le choix du roi :

  • Ton (bon) libraire.
  • Ton magasin qui vend plein de trucs préféré, en boutique physique ou sur le site web de chacun d’entre eux.
  • La super idée : aller à la source.

La source, dans le cas présent, c’est le site de Glénat :


Voilà mes Loulous, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Je ne sais toujours pas s’il s’agit de « La Meilleure BD du Monde », mais c’est vraiment un bonheur que de la lire, voire de la dévorer, comme un Tom dévore les croissants au petit déjeuner.


La note RYL pour Tom Carbone :

Note : 5 sur 5.

La zebi,

Olivier



Crédits :
Illustration Principale : merci aux Éditions Glénat 🙂


Sources Documentaires :
L’ami Wikipedia, as usual
https://www.bedetheque.com/auteur-4785-BD-Cromheecke-Luc.html


Tom Carbone : la meilleure BD du Monde ?
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)