La Main qui fait tout plein de choses

La Main qui fait tout plein de choses

18 juin 2022 1 Par Olivier - Ride Your Life
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Non, je n’écris pas « donne-moi ta main », parce que je ne suis pas un garçon facile, et que nous ne nous connaissons pas encore suffisamment.


Coucou,

Un nouveau numéro du Pixotron, sujet du jour : la main, même quand elle va par pair.
D’ailleurs, dimanche, c’est leur fête.

Si si…


La photographie choisie


Comme presque à chaque fois, c’est sur Pixabay que je l’ai piochée.

Il y a un moment déjà, j’ai créé un dossier au sein de mes favoris au sein duquel j’ai classé quelques photographies trouvées en cherchant à illustrer tel ou tel article. Ça n’était pas celles que je recherchais à ce moment-là, mais elles m’ont accroché l’œil.


Le pouvoir de la main / des mains


Tisser des liens, créer ou détruire, la main est un instrument précieux, utilisé à plus ou moins bon escient.

Ce pouce opposable qui caractérise la main humaine ainsi que celle de nos cousins primates est une caractéristique bien particulière… qui semble avoir été partagée avec un ptérosaure, le Monkeydactyl (Kunpengopterus antipollicatus de son nom savant, comme chacun sait… surtout Wikipedia qui vient de me l’apprendre).

Incroyable, un dinosaure volant mangeait avec des couverts et faisait du stop, je n’avais jamais pensé à cette possibilité.

Ce fameux pouce qui fait l’objet de tant d’expressions et qui inspira même un auteur – Stephen Jay Gould – pour le titre de son roman : Le Pouce du Panda, bouquin dont j’étais persuadé qu’il était bourré de révélations d’ordre sexuel, car une de mes sœurs m’avait dit « nan t’es trop jeune pour lire ça ».

Enfin celui du panda – de pouce, au cas où je t’aurais égaré(e) – n’est pas opposable, parce que c’est un plantigrade, et les plantigrades mangent sans utiliser de couverts et ne font pas de stop, sauf dans certains parcs animaliers, quand ils grimpent sur les toits des autocars.
Et là tu flippes ta race parce que même si ta maîtresse t’a dit que ça ne risquait rien, toi t’as 10 ans et tu te méfies plus de l’ours que tu n’as confiance en l’expertise de ta maîtresse en matière de résistance des matériaux.


La main qui crée…


Celle de l’artiste, de l’artisan, etc. Et même la mienne qui pianote sur mon clavier (les deux même, j’ai pris des cours du soir il y a 25 ans, je gère grave à un doigt par main).

Ou la main de Dieu, représenté par Michel-Ange :

La Main qui fait tout plein de choses
– source : Michelangelo, Public domain, via Wikimedia Commons –

Tableau qui n’était probablement pas du goût de Stephen Jay Gould, son ouvrage étant plutôt consacré à démonter les théories créationnistes, mais que veux-tu, chacun ses croyances.


La main qui détruit

Utilisée à de mauvaises fins, elle peut en effet être l’instrument de la destruction.

C’est fou comme ça peut en faire des choses, les mains. Entre de bonnes ou de mauvaises… mains.


La main qui fait les deux…

… ou alors la paire de mains qui se répartit le boulot, comme celle de XI’an dans X-Men 2099.

XI’an, il a une main qui comme qui dirait invite les cellules des objets qu’elle touche à faire bande à part, et l’autre qui guérit.

Et puis dans la BD, cette caractéristique le poursuit, puisqu’au début, il est le mentor des gentils X-Men du futur, et qu’après il change de camp. Sans doute parce qu’il s’était gratté la tête avec la mauvaise main.


Et puis la main trait-d’union

Entre toi et un enfant, que tu prends par la main comme le chantait Yves Duteil, ou celle de ta maman ou de ton papa qui la prenait et te faisait savoir qu’aucun lien ne pouvait être plus fort jusqu’à ce que tu sois toi-même parents, ou encore entre toi et ta chérie (ou ton chéri, tu fais comme tu le sens), avec ce truc assez incroyable qui se produit la première fois que tu lui tiens la main, après lui avoir chanté I Want to Hold Your Hand des Beatles, ou simplement l’avoir fait sans rien préméditer..
Ce sentiment d’être relié à plus qu’une enveloppe charnelle, tu vois.

J’arrête là, ça me fait chouiner tellement c’est beau.


Les mains qui parlent


Bon, si tu es Italien(ne), ça tombe sous le sens.

En fait, je souhaite plutôt dire que – sans en faire une règle absolue – les mains des gens, ça en dit parfois beaucoup.

Jeunes ou âgées, fines ou potelées, propres ou pas, entretenues ou abimées par la vie, elles ont parfois le pouvoir d’un conteur, si tu les observes bien.

Je me souviens forcément des mains de ma Mamma chérie, elle qui n’a jamais lâché les nôtres.
Elles étaient ridées à la fin de sa vie, forcément, mais tellement fortes de ce pouvoir incroyable. Et toujours aussi douces.

Je te souhaite d’en avoir une aussi formidable que celle que j’ai eue. Vraiment.


Bonus track


– Youtube | R. Kelly / If I Could Turn Back The Hands Of Time –

Je crois que je l’ai déjà utilisée ailleurs, celle-là, mais OSEF, je la kiffe.


À lire également sur RYL :



Le Jeu du Pixotron :


Voilà, de-main sera un autre jour, notamment celui du Saturday Night Cover, avec une merveille de cover de Viva la Vida.

Même si demain n’est jamais certain, deux mains ça peut en faire, des choses.


Bisous mes Loulous 🙂

Olivier



Crédits :

Illustration principale : Image par Pexels de Pixabay
Vidéo & Musique : Youtube et les ayants droit
Les sociétés, personnages et marques cités demeurent l’entière propriété de leurs détenteurs respectifs



Auteur de l’article :

La Main qui fait tout plein de choses
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)