Cover Nothing Else Matters

Cover Nothing Else Matters

18 septembre 2022 1 Par Olivier - Ride Your Life
Temps de lecture estimé : 6 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Et allez, à la recherche du cover pas perdu de l’une des chansons les plus reprises au monde : Nothing Else Matters de Metallica.
Ouais, rien qu’ça.


Sommaire :


1- La chanson
Au cas où tu auras vécu dans une grotte ou tout autre endroit propre à la réclusion.

2- De quoi qu’ça cause

3- Mais quelle horreur, c’est commercial !
Oui d’abord ! Les metalliciens canal historique vivaient tranquillement dans leur secte, et paf, le drame survient en 1991.

4- Les covers
C’est tout de même l’objet de l’article, l’air de rien.

5- Bonus tracks


1- La chanson Nothing Else Matters


– Source : Youtube | Metallica / Nothing Else Matters –

Au cas où tu auras vécu dans une grotte ou tout autre endroit propre à la réclusion, et qu’elle t’aurait échappé. Donc.


2- De quoi qu’ça cause


Ah mais de l’amour, voyons. L’amour, toujours l’amour.

En fait, je n’ai même pas envie de développer. Pas par flemme, mais plutôt parce que pas besoin.

« Trust I seek and I find in you
Every day for us something new
Open mind for a different view
And nothing else matters
»

Parfois, quand shit happens ou que tout me fait chier ou presque (ouais, ça arrive, de temps en temps, quand j’me casse un ongle, par exemple), je reçois un SMS ou un appel de mon Fiston. Quand il me dit qu’il va bien, je me dis :

Nothing Else Matters

Je t’aime. So so so much. Mais jamais trop.

C’est tout ce que j’ai à déclarer sur cette chanson.
Enfin ça plus les chapitres suivants.


3- Mais quelle horreur, c’est commercial !


Ah ben oui, ça, c’est une tarte à la crème assez classique quand tu discutes avec des membres d’une secte particulière : la secte de ceux qui ont connu le groupe machin avant le peuple des gueux (dont je fais partie).

Bon, j’comprends vaguement le deal… J’ai même imaginé l’histoire.

Une bande d’initiés (…) connait un groupe plus ou moins underground, donc tu vois, y a du mérite, merde, ils sont allés chercher l’info. Puis un jour, le drame survient : leur groupe undergound décide de ne plus avoir à aller bosser dans le supermarché du coin pour remplir le frigo.
Et paf, là, coup de génie : « les gars, si nous sortions un tube, un truc super commercial qui se vendra dans ce supermarché même au sein duquel nous trimons pour un salaire de misère ! ». Là le leader du groupe (si si y a toujours un leader) dit « p’tain si t’étais pas si con et moi si talentueux, tu pourrais presque être leader du groupe. Nan j’déconne, t’es vraiment trop con et moi trop talentueux, mais je viens d’avoir une idée géniale : si nous sortions un tube, un truc super commercial qui se vendra dans ce supermarché même au sein duquel nous trimons pour un salaire de misère ! ».

Oh mais quelle jolie histoire. Il existe donc des masterclass « Comment produire un tube », et c’est pas ouvert à tout le monde.
Ou encore, avoir du succès (genre vendre des disques en masse), ça passe par un pacte faustien.


Je fais mon coming-out : j’ai découvert Metallica avec cette chanson

Et dans le même ordre d’idée, j’ai découvert The Cure avec In Between Days.
Fichtre, quel outrage. Même qu’après j’ai acheté la compil’ Staring at the Sea, et kiffé Jumping Someone Else’s Train, Boys Don’t Cry et tutti quanti. La vache, des chansons que le gang des connaisseurs pionniers avaient écoutées bien avant moi.

Avant Nothing Else Matters, quand on me parlait de Metallica, ça donnait à peu près ça :

– Source : Youtube | Extrait du film Le Marginal avec not’ Bebel forever –

Tu remplaces Freddy le chimiste, la Gare de l’Est ou encore Sauveur Mecacci par Metallica, et tu as la scène.

Fin’ bref, moi, ce débat, il m’amuse (par moments) ou il m’agace (souvent).

Enjoy the music and fuck the rest!

Passons aux covers qui m’ont réjouit les oreilles, espérant qu’ils aient le même effet sur les tiennes.


4- Nothing Else Matters | Les covers


Thaikkudan Bridge

– Source : Youtube | Thaikkudam Bridge / Nothing Else Matters (cover Metallica)

Punaise, ils m’ont bien eu, les p’tits gars.

J’ai kiffé dès la première écoute. L’ajout du violon (si tu trouves que ça rappelle le violon tzigane, ben c’est normal, les tziganes viennent d’Inde – tout est relié, puisque j’te l’dis), c’est carrément une super idée.
Je n’oublie pas les autres musiciens, ils sont tous au top, mais j’avoue que l’ajout du violon, ça donne une dimension particulière qui reflète en fait tout à fait ce que m’inspire la chanson.

Au niveau vocal, j’adhère totalement. Absolument magnifique et mind blowing.


Mumi : Emma bluffé…

– Source : Youtube | Mumi / Nothing Else Matters (handpan cover Metallica) –

Quand j’ai vu l’aperçu (ou aperçu la vue) de ce cover au handpan, ça a piqué ma curiosité, parce que cet instrument me fascine. J’étais d’autant plus curieux que les handpans que j’avais vu jusque là disposaient de peu de notes (enfin de touches, pour être presque plus précis), genre 8.

Et là, divine surprise : c’est Emma elle-même qui fabrique ses handpans (voir le lien dans En Savoir Plus), et en a… sculpté / usiné – j’pense que ce sont plus ou moins les termes adaptés – un ad-hoc. Magnifique boulot.

Autre divine surprise (en bonus) : elle chante, la dame, en plus.
Et incroyablement bien.


The cover in French that I didn’t expect

– Source : Youtube | Cover in French / Nothing Else Matters (cover Metallica) –

J’ai serré les fesses en cliquant. Si si.

Puis, franchement, j’ai bien apprécié. Déjà le vrai effort au niveau de l’instrumentation : le morceau est vraiment retravaillé, et super bien, je trouve. Très belle voix, et challenge relevé haut la main pour ce qui concerne l’adaptation en Français.

Super surprise.

Après, si t’aimes pas ou que tu soufres d’allergie à la langue française chantée, ben les goûts et les couleurs, hein…
Voilà, quoi.


Last but not Least : my Magic Kali

– Kali Azzura / Nothing Else Matters (cover Metallica) –

Ah, Kali… Que je qualifie crânement de « my Magic Kali ». Certes, elle n’est pas mienne, mais elle a capturé une partie de mon cœur il y a une douzaine d’années déjà, avec sa seule voix.

J’écoutais « Baby Can I Hold You » de Tracy Chapman, sur Youtube, et v’là pas que l’algo de la chaîne m’a proposé un cover par une certaine Kali Azzura. « Mais c’est qui Kali ? », me suis-je dit. Ben heureusement que j’ai cliqué.

Tu peux écouter sa version ici. Parce que ça doit faire 10 ans qu’elle n’est plus sur Youtube.

Et si tu ne chouines pas, c’est qu’t’es rien qu’un bouffeur compulsif de barbecue. P’tain, la planète est mal barrée avec un tel manque d’engagement..


Les aut’s covers

Il y en a des quantités astronomiques sur Youtube.
Sinon tu peux te taper quelques pages de recherche.
Mais tu ne le feras pas, j’sais que tu m’fais confiance, je t’ai trouvé les meilleurs et/ou les plus originaux.

N’est-il pas ?

Celui de Shakira est sympa, notamment cette version-là. Mais je ne la poste pas ici.

C’est trop commercial, Shakira.

Oui j’ai osé. C’est ma vengeance pour avoir entendu ça tellement souvent.


5- Bonus tracks


Une fois n’est pas costume, comme on dit à Savile Row, une vidéo non pas directement musicale, mais en fait si, tout de même. Mais pas que. Enfin tu vas voir. Clique, c’est beau.

– Source : Youtube | « What it takes to Build a Mystical Handpan » –

Je dois bien t’avouer que toute personne qui sait créer quelque chose (de plutôt positif, donc) de ses mains, ça me fascine.
Là j’ai été presque hypnotisé. C’est juste magique.

En plus, c’est bien filmé, bien écrit, drôle et instructif.
Perfect shot.


Et un live de Metallica

– Source : Youtube | Metallica / Nothing Else Matters (live @ Moscou) –

P’tain James, pourquoi as-tu coupé tes cheveux, bordel ?
Oui je sais, ça fait un bail, mais ça ne se fait pas ce genre de truc.
Pffffff, lâcheur…


Voilà mes chéris, see ya soon bientôt pour une légende de la musique rock.


J’vous fais plein de bisous, j’vais rejoindre Shakira qui doit me donner un cours de limbo.

Comment ça j’suis rien qu’un mytho ? 🙁

Olivier



À lire également sur RYL :



La Série Songs Form the Attic :

Pour prendre connaissance de tous les épisodes, c’est par ici >>



Crédits :

Illustration principale : Image par Lorraine Cormier de Pixabay
Musique et vidéos : Youtube et les ayants droit
Les sociétés, personnages et marques cités demeurent l’entière propriété de leurs détenteurs respectifs


Sources documentaires :

Wikipedia



Auteur de l’article :

Cover Nothing Else Matters
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)