Un Bon Cover : qu’est-ce que c’est ?

Un Bon Cover : qu’est-ce que c’est ?

11 octobre 2022 2 Par Olivier - Ride Your Life
Temps de lecture estimé : 5 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Qu’est-ce qu’un Bon Cover ? En matière de chanson, s’entend.

Je ne te refais pas le coup du bon chasseur et du mauvais chasseur afin d’éluder la question, hein…

Sinon, si tu te poses la question de la cohérence de la photo par rapport au sujet, voici ma ligne de défense :

  • C’est une jolie photo.
  • Il n’y a pas de couverture sur la dame, mais c’est un très joli cover. D’article.
  • Cette photo m’a été suggérée par l’algorithme de Pixabay suite à la saisie de la requête « cover ».
    Je suis donc en quelque sorte victime du choix de mots clefs effectué par le photographe (que je remercie au passage).

Tu l’as compris, tu es sur Ride Your Life, et parfois, il y a des choses qui sont faites en mode pilotage automatique.

Mais lis tout de même la suite, je sens que je vais me donner du mal pour répondre à la question.


Sommaire :


1- Il y a bon Bon Cover et…
Et au Canada, il y a Vancouver.

2- Exemples de bons covers
Celui qui permet de découvrir ou redécouvrir une chanson. Parfois même de la magnifier.

3- Pour faire un Bon Cover, il faut…
Une bonne chanson, et 2 cubes de talent.

4- Bonus track

En Savoir Plus >>


1- Il y a Bon Cover, et bon cover


Eh bien oui. Parce qu’il y a « bon cover » selon toi, selon moi, selon d’autres…
Donc il n’y a pas de vérité absolue en ce domaine – comme c’est le cas pour tant d’autres.

Alors forcément, là tu te dis que c’est parti pour de l’enfilage de perles et que je vais noyer le poisson.
Il n’en est rien. Ça n’est pas le genre de la maison.
Je vais donc procéder avec une méthodologie du type de celle qui me faisait tant défaut lorsque j’étais écolier et que je devais sortir de mon esprit brumeux un texte de rédaction.

La question sous-jacente pourrait être celle-ci :

« Un bon cover doit-il être une fidèle reproduction de la chanson, ou bien au contraire être une recréation de celle-ci ? »


Cover copycat ou recréation ?

Ce que j’appelle un cover copycat, c’est une (tentative de) restitution à l’identique d’une chanson par un autre interprète que celui qui l’a créée (ou chantée en premier).

Il ne s’agit donc pas de la définition du mot utilisée dans le domaine de la criminologie, mais plutôt de celle proposée par l’ami Wikipedia en matière de logiciels : « [c’]est un modèle de raisonnement par analogie et de cognition humaine ».

Je n’ai rien compris à cette phrase mais je l’ai trouvée jolie.

Donc l’idée du cover copycat, c’est plus ou moins ça :

– Source : Youtube | Jason Derlatka / Broken Wings (cover Mr. Mister) –

Techniquement, c’est propre, c’est pour ainsi dire de la restitution note pour note au niveau orchestral, c’est bien exécuté mais… mais s’attaquer à cet exercice de copie (presque) conforme requiert d’avoir une voix de tueur, parce que Richard Page dans ses jeunes années, il avait une voix absolument exceptionnelle. Et là, le chanteur est bon, mais pour ma part, il est à des années-lumière de Richard.

Bref, pour moi, ce cover est honnête, mais il ne me fait pas vibrer, donc je peine à le qualifier de bon cover. Honnête c’est déjà bien.

Produire un bon cover copycat, c’est super dur, surtout si tu t’attaques à une chanson magistralement interprétée à l’origine.


Recréation d’une chanson

Si tu veux découvrir le cover de Broken Wings qui m’a cloué, ben lis ce numéro de Saturday Night Cover, parce que cette découverte vaut vraiment le détour.

Dans le même ordre d’idée, il y a le cover de « Viva la Vida » de Coldplay par Peter Cincotti, assez exceptionnel, que tu peux découvrir ici >>

Ou encore celui de « Bohemian Rhapsody » de Queen par Randy Coleman – totalement saisissant.

Et puis d’autres exemples au sein de cet article qui est parti à la recherche de covers de A View to a Kill de Duran Duran, donc je pressens qu’il va être publié demain (truc de ouf).

En fait, t’sais quoi ?
Le mieux, c’est que tu lises tous les numéros de Saturday Night Cover.
Parce que SNC de RYL, c’est d’la balle.

Et j’te dis cela en tout objectivité. Ou presque.


Ou encore :

– Source : Youtube | Battle Me / Hey Hey, My My (cover Neil Young) –

Et là, c’est à mon niveau quelque chose d’historique : pour la première fois en ce qui concerne Neil Young, j’ai préféré un cover à sa version à lui.
En plus, les photos en noir & blanc sélectionnées pour le diaporama sont magnifiques.

Que demander de plus ?


2- Exemple de bons covers : ceux qui permettent de découvrir ou redécouvrir une chanson

Voire de la magnifier.


Là, j’avoue que je qualifie d’emblée ce type de cover de bon cover par définition.

Parfois, certaines chansons passent inaperçues ou presque à l’occasion de leur premier enregistrement, et accèdent ultérieurement à une grande notoriété grâce à une interprétation exceptionnelle.

Exemple simple avec la chanson « Without You » interprétée par Harry Nilsson :

– Source : Youtube | Harry Nilsson / Without You (cover Badfinger) –

Je ne sais pas quelle avait été le niveau de performance de la version originelle, mais ce que je sais, c’est que celle de Harry Nilsson a tout déchiré : numéro 1 des charts dans plusieurs pays – dont les USA durant 4 semaines (Billboard Hot 100), et podium des charts dans d’autres pays. Ma chère France ne fut alors pas à la hauteur, le single n’obtenant qu’une maigre 46ème place (pour une telle merveille, j’en ai presque honte – sometimes, shit happens…) et le Grammy Award du meilleur interprète masculin en 1973.

Là, que veux-tu que je te dise d’autre que c’est un (très) bon cover ?

Les exemples sont nombreux, mais je tenais à mettre celui-là en avant.


3- Pour faire un Bon Cover, il faut…


Une bonne chanson au départ, ou pas.
Enfin je veux dire une chanson que tu apprécies dans son interprétation originelle, ou pas.
Parce que oui, parfois, un cover te permet d’apprécier une chanson que tu ne kiffais pas auparavant.

Et puis il faut un bon interprète et/ou un bon arrangeur qui te modifie l’orchestration avec talent & créativité (histoire de ne pas donner dans le copycat – exercice ô combien difficile, je sais, j’l’ai déjà écrit plus haut, mais il est important de le rappeler), ou un chanteur capable de te faire vibrer autant que l’interprète originel (dans le cas d’un cover copycat).


Bien entendu, « bon » est un jugement de valeur, essentiellement

J’ai toutefois souhaité présenter différentes manières d’aborder les covers de chansons : reprise de qualité d’une chanson que tu apprécies déjà, ou au contraire que tu n’appréciais pas forcément au départ.
Et puis tu la redécouvres, chantée par un autre interprète, et là, soudain, tu te dis « bon sang, mais elle est super cette chanson, en fait ! ».
Là, tu sais que tu tiens un bon cover. Tout simplement. Un bon cover pour toi, et c’est bien là l’essentiel.


4- Bonus track


Parce qu’en matière de bon cover, il y a aussi ce type de performance.

Un chanteur lyrique qui reprend du Kate Bush, chanteuse que j’admire beaucoup, et qui plus est qui reprend Wuthering Heights, LA chanson signature de la géniale Kate, forcément, ça m’a plu.

– Source : Youtube | Dannilu / Wuthering Heights (cover Kate Bush) –

En plus, le Dannilu, il est gentiment barré, et ça, ben j’achète.


Nous voilà parvenus à la fin de cet article, plutôt atypique au sein de la série Saturday Night Cover, mais à mon sens nécessaire afin de répondre à cette question fort légitime.

Si tu souhaites donner ton avis sur cette question, la zone de commentaires et là pour ça.
Yapluka 🙂


Bisous mes chéris 🙂

Olivier



À lire également sur RYL :



L’actu sur RYL :


Suivre RYL en toute simplicité :


En renseignant ton adresse mail dans le champ ci-dessous et en cliquant sur le bouton « Abonne-toi à RYL par mail », tu recevras une notification à cette adresse à l’occasion de la publication de chaque nouvel article. Nous ne te spammerons pas (en clair, nous n’utiliserons pas cette adresse mail pour t’envoyer de la pub, et ne la cèderons à aucun tiers) !



La série Saturday Night Cover sur RYL

Pour lire tous les numéros, c’est par ici >>



Crédits :

Illustration principale : Image par Pexels de Pixabay
Musique et vidéos : Youtube et les ayants droit
Les sociétés, personnages et marques cités demeurent l’entière propriété de leurs détenteurs respectifs



Auteur de l’article :

Un Bon Cover : qu'est-ce que c'est ?
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)