Soutien aux Artistes

Soutien aux Artistes

Soutien aux Artistes : hep toi là, ça fait un moment que je t’observe…
Je t’ai vu sourire plusieurs fois depuis le début de ta visite. J’en suis certain, tu as l’âme d’un amateur d’Art.

Bien entendu, le gratuit, c’est beau. Mais – et sans aucun doute tu le sais déjà – ça ne paye pas les factures.


Sommaire de la page « Soutien aux Artistes » :


1- Soutien aux Artistes : Soutiens Ride Your Life

2- Analyse de l’œuvre par Kean-Kevin Kong

3- Si tu penses que c’est de l’enfumage…

4- Soutien LES (vrais) Artistes

5- Bonus Track


1- Soutien aux Artistes : Soutiens Ride Your Life


Parce que nous le valons bien.

Pendant un moment, je me suis demandé si je n’allais pas te taper des tunes sans contrepartie – autre que le délice de parcourir ce magnifique site.

Puis je me suis dit que ça n’était pas assez. J’ai eu envie de te proposer plus – mais toujours en échange de tes tunes.


Soutien aux Artistes : mise en vente d’une œuvre unique

Cette nuit, vers 3 heures du matin, alors que j’écoutais Sheila période Nile Rodgers, je me suis senti pousser des ailes d’artiste dessinateur / peintre.

J’ai pris mes plus beaux crayons à papier – 1 Stabylo 2B et 1 Bic HB, si tu t’intéresses à la technique (aux marques concernées : si vous voulez m’envoyer des tunes pour la pub, contactez-moi)- et je me suis lancé dans une esquisse. Un autoportrait, pour être précis.

L’œuvre est brute. Pour ne pas dire brutale. Instinctive. Animale.
Mais aussi très urbaine dans sa finalité.


L’œuvre

Je sais bien que je t’ai légèrement teasé ; tu es impatient(e) de découvrir l’œuvre.

Retiens ton souffle, c’est du brutal, j’te l’ai déjà dit.


Soutien aux Artistes : Autoportrait d'Olivier Leclère

2- Analyse de l’œuvre par Jean-Kevin Kong


Jean-Kevin, c’est mon expert en pipeaulogie. Même qu’il est diplômé.

:

Pr Jean-Kevin Kong
Les derniers articles par Pr Jean-Kevin Kong (tout voir)

    Je lui laisse la parole, afin qu’il s’exprime en toute objectivité.


    L’œuvre est brute. Sans fioriture. Sans prétention. Sans déconner.
    L’Artiste est animé par une vigueur primale. Cela se ressent de bout en bout.

    Nous pouvons tout d’abord noter sa volonté écologiste affirmée : plutôt que de sacrifier une feuille vierge et innocente, il a tracé de ses crayons cette sublime esquisse sur une liste de courses et de « choses à faire ».

    Elle reprend de nombreux codes artistiques, tout en les sublimant de sa patte authentique. Et en en créant de nouveau.


    L’Art est Inspiration, l’Art est Respiration, l’Art est Création, l’Art est Recréation.

    L’autoportrait : exercice auquel les plus grands se sont prêtés.

    Avec plus ou moins de réussite. Là, c’est tout simplement exceptionnel de réalisme.
    – Le manche de la Guitare Cigarbox, légèrement effacé, évoque l’impermanence des choses, là où l’Art est immuable. C’est très osé.
    – Les lunettes rondes rappellent John Lenon.
    – Le sourire de travers évoque Billy Idol.
    – Un code publicitaire connu : le visage semble être incliné vers la droite du personnage – qui est donc à gauche de l’esquisse, ce qui symbolise le passé, alors que la main gauche positionnée sur le manche – qui se trouve donc à droite de l’esquisse
    montre le futur, ce qui symbolise la voie de la progression. Tout cela dans un présent tellement réel, étincelant.
    L’œuvre pose donc cette réalité de la vie : à tout instant, nous sommes le produit de notre passé, et si nous y puisons ce que nous sommes afin de constituer notre présent, tout cela tend à appeler, à préparer notre futur.
    C’est tellement puissant.

    – Une attitude de rocker.
    Parce qu’être un rocker, c’est savoir jouer de la guitare les jambes écartées. Tout le monde sait cela.

    Les mains à quatre doigts, qui rappellent le Tamandua à quatre doigts.
    – Nous pourrions dire qu’il s’agit de la période Impressionnante de l’Artiste.


    Merci Jean-Kevin, je suis à la fois honoré et, je dois bien le dire, embarrassé par une analyse aussi flatteuse, mais, ne nous mentons pas, amplement méritée.

    PS : la prochaine fois, pense à enlever ton post-it avant de scanner…


    Donc : mise à prix à 20 000 euros.

    Pour acquérir l’œuvre, rends-toi à la page Contact et appelle-moi, ou envoie-moi un mail. Et n’oublie pas de préparer les pépettes.

    Quand j’aurai le temps, j’ajouterai un bouton Paypal ou truc du genre. D’ici-là, un virement, ça ira très bien.

    Tu peux aussi m’envoyer des Pépitos. En plus des tunes.


    Soyons précis concernant l’offre : je te propose d’acheter l’esquisse originale.
    Sans le post-it. Sauf si tu insistes.
    Pour autant, tu ne détiendras nullement les droits sur l’œuvre, que je me réserve inconditionnellement le droit de reproduire sur tout support de mon choix.

    Quand tu achètes un disque, tu achètes un produit et le droit d’écouter la musique qu’il y a dessus. T’achètes pas les droits.
    Ben là c’est pareil. T’achètes une jolie feuille A4 avec une œuvre (superbe) et originale, mais tu n’en acquiers pas les droits de reproduction pour autant.


    3- Si tu penses que c’est de l’enfumage…


    Sache tout d’abord que je ne t’en veux pas. C’est humain, et plus encore, c’est dans l’air du temps.


    De l’Art et de l’Enfumage

    Si t’es rien qu’un chat, et que tu es passé(e) là directement, sache que je ne t’en veux même pas.

    Tout d’abord, et si tu as lu le sous-chapitre précédent, et que tu penses que je t’ai enfumé, assieds-toi bien. Je vais te montrer ce que c’est que du véritable enfumage catégorie poids-lourds.

    Donc, au cas où tu aurais l’impression que Jean-Kevin est un sagouin du pricing, sache que 20 000 euros, ou 40 000 dollars, c’est du pipi de chat (justement) à côté de certains orfèvres de l’enfumage.

    La preuve :

    https://www.lesechos.fr/2015/11/une-toile-de-cy-twombly-vendue-705-millions-de-dollars-280248

    Plus de 70 millions de dollars pour une telle bouse, sincèrement, je suis admiratif. Pas de l’honnêteté intellectuelle de la démarche, mais du résultat financier de l’enfumage.

    Master class!

    Donc franchement, 20 000 boules pour mon esquisse, c’est limite offert.
    En bonus, je te laisse savourer la tirade du commissaire-priseur. Lui il a dû étudier dans la même université que Jean-Kev’.


    4- Soutiens LES (vrais) Artistes


    Peut-être trouves-tu que cette œuvre ne révèle pas un grand artiste, et je ne saurais t’en vouloir.
    En outre, peut-être n’as-tu pas 20 000 euros (ou 40 000 dollars) pour soutenir l’Art de l’esquisse, je ne t’en veux aucunement, une fois encore.


    Par contre, je vais maintenant te parler de vrais artistes – ils en ont fait leur métier – que, tu l’imagines bien, la crise sanitaire machin a forcément impactés.


    Parce que les Artistes, ils vivent beaucoup de leurs prestations en public, et que, comme tu le sais, de ce côté, depuis 1 an, c’est pour ainsi dire quasi impossible pour eux.

    Alors je vais te proposer des morceaux que jouent 2 amis, chacun avec l’une de leurs formations respectives.

    Si je le fais, c’est parce que Ride Your Life, c’est aussi et avant tout du partage. D’information, de conneries dont j’assume l’entière responsabilité, et puis de présentation d’activités et/ou d’artistes. Souvent d’amis / de copains.

    Et comme ils ne sont pas conviés à la cérémonie des Triomphes de l’industrie musicale, ne sont pas présents dans tous les bacs de disquaires (si si ça se vend encore, les disques… moins que par le passé, mais tout de même) et vivent principalement de concerts, je te propose de découvrir ces 2 morceaux, live, qui plus est.
    Et que tu ailles plus loin, si tu le veux bien : si ça te plait, va sur leurs sites respectifs, écoute d’autres morceaux d’eux, et fais péter la CB : ils te proposent d’acheter leur musique par téléchargement, voire en version physique.

    C’est leur seule source de revenus ou presque depuis 1 an.
    Ils ne font pas la manche, ne m’ont rien demandé, mais je ne peux pas me dire que tout va bien sachant que mes copains, ils ne peuvent pas bosser et donc obtenir des revenus dont ils ont pourtant bien besoin.


    Georges Folkwald | Nasty Habits (Tommy Castro cover)

    – Georges Folkwald | Nasty Habits / Studio session –

    Nasser Ben Dadoo / Hatman Session | Yema (Live)

    – Nasser Ben Dadoo / Hatman Session | Yema (live) –

    Acheter la musique de Georges Folkwald :

    Afin d’éviter une éventuelle confusion, le titre « Nasty Habits » ne figure pas sur l’album Patchwork.
    Pour découvrir cet album, clique ici >>

    D’autres titres et médias seront bientôt proposés 🙂


    Acheter la musique de Nasser Ben Dadoo :

    à venir / tou comme soune…


    5- Soutien aux Artistes : Bonus Track


    Parce que :

    Parce que Ride Your Life c’est aussi une histoire de Copains.
    Et à ce titre, je mets en avant ceux de mes amis / copains qui sont, eux, de véritables artistes. Qui ne te demanderont pas 20 000 boules pour acheter leurs œuvres.

    Après, franchement, si t’as 20 000 euros (ou 40 000 dollars) et que tu te sens l’âme d’un mécène, n’hésite pas à acheter ma sublime esquisse.


    Voilà mes Loulous chéris, il fallait que je vous parle d’Art et d’Artistes.
    Ça, c’est fait.

    Plein de bisous,

    Olivier


    Crédits :
    Illustration Principale : Image par Pexels de Pixabay

    Les marques citées demeurent l’entière propriété de leurs détenteurs respectifs
    Idem pour la chose vendue 70+ millions d’euros également, mais de toute façon, je n’ai mis qu’un lien externe. Je voulais surtout insister pour dire que c’est une daube. Ce qui n’est jamais qu’une opinion du rustre forcément inculte que je suis, et donc inapte à comprendre la grandeur de ce type d’œuvre


    Soutien aux Artistes
    Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)