Revue de Presse Moto & Auto

Revue de Presse Moto & Auto

22 septembre 2019 0 Par Olivier - Ride Your Life
4+
Temps de lecture estimé : 7 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Salut les loulous Ride Your Lifers,

Cette semaine, je suis allé chez mon dealer (officiel, je précise) local de clopes, menthe à l’eau et presse et ai acheté 2 revues.


Sommaire du billet « Revue de Presse Auto & Moto » | Septembre 2019 :


Deux titres : Youngtimers & Moto Revue Classic >>

Youngtimers Septembre 2019 >>

Moto Revue Classic Septembre 2019 >>

Conclusion Revue de Presse Auto Moto Septembre 2019 >>

Presse : en acheter ou pas ? >>

Restez sur cette route >>


Presse Moto & Auto : Youngtimers & Moto Revue Classic


Revue de Presse Moto & Auto

J’ai donc acheté le magazine mensuel Youngtimers de Septembre 2019, ainsi que le magazine bimestriel Moto Revue Classic de Septembre / Octobre 2019.

Pour ce qui me concerne, c’était la première fois que j’achetais ces titres.

Je tiens à souligner le fait que j’ai dépensé 10,89 € dans l’opération.
Parce que rien n’est trop beau pour vous ; je n’ai donc pas regardé à la dépense.

Et vous savez quoi ?

Je ne le regrette pas.
Et je vais vous dire pourquoi.


Youngtimers : de quoi ça cause donc ?


De Youngtimers ! 😀

Je me dois de vous révéler ma noobitude en la matière : jusqu’à ce que je découvre ce titre en kiosque il y a quelques mois, je n’avais jamais lu ou entendu parler de ce mot…


Consultons le sage Wikipedia :

Définition de Youngtimer selon Wikipedia >>


Au programme de ce numéro de Youngtimers :

Quelques « gros plans » sur des véhicules (par exemple : la 2CV) et quelques marques (par exemple : Alpha Romeo).
Des articles très complets, avec beaucoup de (belles) photos, un guide d’achat, des conseils techniques, et bien souvent une rubrique « Nos bonnes adresses » afin de faciliter le sourcing des pièces d’occasion.
Ça sent la passion à plein nez, et une réelle volonté d’apporter un contenu très détaillé.

5 pages de Cote Officielle.
Super pour ceux qui ont une idée précise de ce qu’ils recherchent.

4 pages de « Petites Annonces ».
Idem : bonne source pour ceux qui cherchent une opportunité.
Les photos sont propres, et les véhicules vendus semblent l’être également (je n’ai pas ouvert le capot, malgré plusieurs tentatives).

Des publicités thématiques.
Youngtimer est un magazine de presse spécialisée, et le ciblage est nickel.
Pas de pub’ pour des cosmétiques ou des brosses à dents.
C’est de la publicité, mais elle répond à des besoins explicites d’amateurs de voitures anciennes / youngtimers.


Fiche Technique de Youngtimers :

Presse Moto & Auto : Youngtimers
  • Format : 377 (H) x 240 (L) mm
  • Reliure de type agrafes
  • Qualité papier : agréable. Grammage couverture et contenu équivalents (d’après mes estimations)
  • Prix : 3,99 €
  • Nombre de pages : 80
    (couvertures incluses)
  • Publicité : 17 pages
    (soit 21,25 % du total des pages)
  • Éditeur : Mag Factory

Mon Avis :

Je ne suis pas un Youngtimer
Mais si j’en étais un, j’aurais trouvé LE magazine qui traite ma passion d’une manière complète, aussi informative que distrayante.

Les articles sont agréables à lire, il y a beaucoup de photos et des conseils adaptés et en nombre.

J’ai passé un très agréable moment en le lisant.


Moto Revue Classic : de quoi ça cause donc ?


Moto Revue, c’est un titre emblématique de la Presse Moto : le magazine existe depuis… 1913.
En clair, ce magazine est plus ancien que n’importe lequel des grands quotidiens nationaux. Et sans doute l’un des plus anciens magazines de France.

Nos grands-mères, voire arrières-grands-mères, ont / auraient pu le lire.

Je ne connaissais pas la déclinaison « Classic ».
Cela dit, elle me semble tout à fait raccord avec notre époque d’engouement pour le Vintage, notamment en matière de Motos.


Lire à ce sujet :


Au programme de ce numéro de Moto Revue Classic :

Tout plein d’articles sur les Flat Tracks, notamment.
Et il y a une de mes chéries dedans : la Mash 650 Dirt Track :p
Quelques machines de légende, dont la HD 750 XR : la reine des courses de Flat Tracks aux USA ; moteur en alu et performances hallucinantes.

Les Café Racers ne sont pas en reste.
Les amateurs de Joe Bar Team vont être servis :p

Des machines de course.
C’est moins ma came, mais il en faut pour tous les gouts.
Articles sympas, au demeurant.

De vieilles – voire très anciennes – motos mythiques.
La pépite : un article sur la Husky 500 GP de 1935, avec des photos sublimes de versions restaurées par des artistes de haut vol.

Un Road-Trip super sympa au sur une île suédoise.
Sur une île de ce beau pays qu’est la Suède, l’île d’Öland (rien à voir avec François), les fourbes ont emmené 3 motos italiennes sillonner les routes. Ce qui est un brin subversif au pays d’Husqvarna :p
Image superbes, look bikers rétros.

Un très bel article sur les vieilles allemandes.
Qui ne parle pas de Dames allemandes âgées (on ne dirait alors pas « vieilles », mais « sages & expérimentées »).

Des publicités thématiques.
Ici encore, un bon ciblage.
Pas de pub pour le désodorisant pour les chiottes ou des sacs à main de marque.


Fiche Technique de Moto Revue Classic :

Presse Moto & Auto : Moto Revue Classic
  • Format : 297 (H) x 210 (L) mm (voui c’est du format A4 :p)
  • Reliure type dos carré / collé (adaptée à l’épaisseur)
  • Qualité papier : agréable. Grammage couverture « fort » (autour de 250 g / m² – estimation RYL)
  • Prix : 6,90 €
  • Nombre de pages : 148 (couvertures incluses)
  • Publicité : 15 pages (soit 10,13 % du total des pages)
  • Éditeur : Éditions Larivière

Mon Avis :

Beaucoup de bien également.

Je n’ai pas encore tout lu, loin de là. Mais j’ai survolé l’ensemble.

Il y a beaucoup de contenu ; il est plus dense que celui de Youngtimers.
Plus de pages, plus de diversité : plus de contenu.

Mise en page agréable et variée.

Un magazine de référence dans le monde de la Moto, et une excellente déclinaison à destination des amateurs de motos customs / anciennes.


Ma Revue de Presse Moto & Auto : conclusion


Je suis content de mes achats.

Parce que grâce à Youngtimers, j’ai appris ce que c’était que… les Youngitmers.

Et grâce à Moto Revue Classic, j’ai pu me rincer l’oeil sur des machines qui me plaisent beaucoup (Mash 650 Dirt Track, HD 750 XR, Indian Flat Tracks…).


Comparatif

Comparaison n’est pas raison

Dicton à la con quand il est employé à toutes les sauces et souvent sans mesure.

Puis là, j’effectue un comparatif, de toute façon :p


Le Rapport Prix / Densité du contenu & nombre de pages :

À cet égard, Youngtimers est « plus cher » que Moto Revue Classic.
C’est une problématique liée à la diffusion (en volume), je pense.
Moto Revue est une institution dans le domaine de la presse spécialisée Moto.
Youngtimers est un nouveau venu qui traite d’un créneau sans doute plus confidentiel.


Place de la publicité :

Moto Revue Classic présente un ratio pages de publicité / pages de contenu plus flatteur que celui de Youngtimers.

La présence plus ou moins dense de la publicité est liée au modèle économique de la presse : la publicité permet d’éviter de faire payer plein pot le coût de production d’un magazine / journal.
Ici encore, Youngtimers doit sans doute supporter les conséquences d’une diffusion moindre, d’où une part plus importante de pages de publicité, afin d’éviter de faire exploser le prix.

Pour autant, comme déjà écrit plus haut, les publicités au sein des 2 parutions ont la qualité d’être pertinentes par rapport au contenu.
Les annonceurs bénéficient d’un ciblage optimum, et les lecteurs d’une source d’information liée à leurs besoins.


En résumé :

Ces 2 magazines valent le coup (et le coût).

Youngtimers propose un format que je trouve sympa. On a l’impression de lire un journal – sans avoir d’encre qui reste sur les doigts.
Inconvénient : si vous appréciez le fish & chips, vous ne pourrez pas utiliser les pages de ce magazine pour en faire un cornet.
Ce qui serait de toute manière dommage, car ce genre de magazine, on le conserve dans sa bibliothèque (ou son bazar :p).


Moto Revue Classic propose un format pratique – parce qu’assez standard : A4 – qui permet donc de le ranger aisément dans des casiers de bureau format +/- C4, par exemple.


Presse Moto & Auto : faut-il en acheter ?


Déjà, oui, parce que la voler, c’est très mal.

Les objections :

– Y a Internet, alors on s’en branle de la presse papier
– Ça zigouille les forêts
– Je ne sais pas lire


Alors…

Internet, c’est formidable. Nous l’utilisons tous les jours – vous pour me lire, moi pour bloguer et vivre de mon métier, par exemple.
Cela étant écrit, le la presse papier reste un media qui a sa raison d’être.
On la lit / consomme différemment.

Les forêts sont zigouillées par l’exploitation d’essences de bois rares, la mauvaise agriculture extensive, les feux volontaires et bien d’autres malheurs. L’industrie du papier utilise très essentiellement des forêts dédiées à cet usage.

Les personne qui ne savent pas lire – et ça n’a rien de drôle – sont hors cible, en effet.


Les aspects vertueux de la Presse Moto et Auto papier :


– Elle fait notamment vivre des journalistes passionnés (et souvent passionnants), des sociétés qui emploient du monde et des vendeurs de presse papier.


– On ne lit pas la presse papier comme on lit des informations / articles sur Internet.

Pour ma part, j’ai commencé la lecture de ces magazines chez mon dealer local de clopes – menthe à l’eau et presse, installé confortablement sur la terrasse.

Lire des magazines ou de la presse papier, c’est prendre du temps de lecture, de détente. A l’ancienne.


– Les magazines, ça se conserve.

Dans sa bibliothèque, son bazar personnel.
Il est possible de les consulter de nouveau quand on veut, même en cas de coupure de courant ou du réseau.

Ça se prête aux copains, ça se partage, ça se lit à deux.

C’est à mes yeux part of the LifeStyle.


– Il y a un rapport sensuel au papier.

Le magazine presse, ça se tient en mains, ou ça se pose sur une table.
Les sens du toucher, de la vue et de l’odorat sont sollicités.
C’est bon pour le cerveau.


De la Bonne Musique qui va bien


L’article de Moto Revue Classic relatif au road-trip m’a vraiment fait penser à une très belle chanson d’un groupe que j’apprécie énormément.


A-HA – Stay on These Roads :

– Source : Youtube – A-HA / Stay on These Roads –

Les 3 beaux gosses de A-HA ne sont pas Suédois : ils sont Norvégiens.

Et emmenés par un alpha beau gosse à la voix en or : Morten Harket.

Les 2 pays sont proches, et surtout, l’ambiance du clip reflète très bien ce que l’article m’a inspiré.


La zebi les loulous Ride Your Lifers 🙂


D’autres billets sur le thème de la Moto :




Crédits :
Illustration principale :
Image par Pexels de Pixabay
Les marque et modèles cités demeurent la propriété de leurs détenteurs
Vidéo et musique : Youtube et les ayants-droit

Revue de Presse Moto & Auto
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)
4+