Mesdames, je vous venge…

Mesdames, je vous venge…

3+
Temps de lecture estimé : 3 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Salut les loulous – et surtout les louloutes,

Mesdames,

Trop souvent, certains d’entre nous – les Hommes – nous comportons comme des sagouins vis-à-vis de vous, ceci en de nombreuses circonstances.

Ému par ce triste constat, j’ai décidé aujourd’hui de vous venger en vous donnant les moyens de retourner certaines des fourbes armes des vilains machos.


Pour commencer votre Vengeance, Mesdames…


… je me dois hélas – avec beaucoup de remords – de conter une histoire abominablement machiste. Que vous avez probablement déjà entendue ou lue.


L’histoire en question :

Une femme intelligente, un pompier et le Père Noël sont dans un ascenseur.
Soudain, cet idiot se bloque. L’ascenseur, donc.

Qui appuie alors sur le bouton d’appel des secours ?

Le pompier, car tout le monde sait que le Père Noël n’existe pas, pas plus qu’une femme intelligente.


Je vous rappelle que je ne fais que relater cette histoire (dégradant gravement l’image de la femme, bien plus que celles des prisonnières enchaînées d’un tristement fameux pénitencier made in ze USA) ; bien entendu, je ne la cautionne pas.

Si je le fais, c’est afin de vous en proposer une version alternative.
Pour vous, afin que vous puissiez savourer votre vengeance.


Mesdames, je Vous Venge


Prenez votre revanche, racontez cette version

Une femme, le Père Noël et un homme raffiné (modifiez ainsi subtilement l’intitulé de l’histoire originelle) se trouvent dans un ascenseur.
Soudain, cet abruti (notez déjà qu’il s’agit d’un garçon : l’abruti d’ascenseur) se bloque.

Mais qui appuie sur le bouton d’appel des secours ?

La femme, bien entendu. Parce que chacun sait donc (grâce à la première version) que le Père Noël n’existe pas… pas plus qu’un homme raffiné.


Je me dois de vous donner toutefois…

la véritable explication

Les hommes raffinés existent, bien entendu. Je n’en fais hélas pas partie.
La véritable explication est qu’un homme raffiné a bien trop peur de péter en votre présence, et qu’il serait automatiquement cramé si cela survenait. Il prend donc bien garde à ne pas se retrouver isolé avec une femme dans un ascenseur.


Et bien entendu…


… les femmes intelligentes existent.
Mais si je l’dis sincèrement :p

Notamment toutes celles qui comprennent que derrière tout cela (je parle du machisme non virulent – parce que oui, que certain(e)s cessent de nous casser les couilles en nous expliquant ce que nous devons penser – celui des hommes qui finalement sont totalement accrocs aux femmes mais le disent sous forme de litotes plus ou moins adroites) se cache soit de l’ignorance, soit du machisme (celui avec 0% de méchant dedans), soit tout simplement de l’humour, sans aucune volonté de méchanceté.

Toutes celles également qui nous regardent avec bienveillance, dans notre imperfection, parce qu’elles se sont d’abord regardées dans un miroir et ont vu leurs imperfections. Et ont compris qu’être imparfait n’a rien de grave.

De toute façon, on aime vraiment les autres que pour leur fragilité, leurs failles, leurs blessures.


Sinon…


Il existe hélas de vrais cons, authentiques (et de vraies et authentiques connes), qui adoptent des comportements déplorables vis-à-vis des femmes, quelle que soit la forme de la violence employée (verbale, physique).

Chassez les vrais cons, pas ceux qui ne seront jamais que vos compléments potentiels, et ne savent pas forcément vous apprivoiser et/ou vous apprécier – ou tout simplement vous le dire adroitement, pas plus que vous ne savez forcément faire la réciproque.


Pour finir, je n’adhère pas…


… à l’assertion principale de cette histoire.

A savoir le fait que le Père Noël n’existe pas.


La zebi les loulous Ride Your Lifers 🙂


Plus de billets originaux au sein de Ride Your Life :




Crédits :
Illustration principale : Image par Enrique Meseguer de Pixabay

Mesdames, je vous venge...
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)
3+