Météo : Nous Sommes en Automne. Ou pas

Météo : Nous Sommes en Automne. Ou pas

3 septembre 2019 0 Par Olivier - Ride Your Life
0
Temps de lecture estimé : 5 minutes
Bookmark

Info météo & saisons : ne regardez pas votre calendrier, parce qu’on nous ment.


Salut les loulous,

Je me dois de vous confesser que je vous aurais partiellement induits en erreur ici >> en annonçant qu’il nous restait – au moment de la publication de ce billet – encore 1 mois d’été.

A ma décharge, le calendrier me donne raison.
Parce que selon lui, l’Automne commence le 22 ou le 23 septembre – cela varie suivants l’année prise en considération.


Information météo « à mettre au conditionnel »


Alors pourquoi serions-nous déjà en Automne ?

Pour la première fois de ma vie, j’ai entendu il y a quelques jours, à l’occasion d’un bulletin météorologique à la télévision, que nous étions entrés dans l’Automne Météo.
Pour votre part, peut-être l’aviez-vous déjà entendue, cette expression, et ces notions vous semblent alors banales.

Je vais donc m’adresser en priorité à ceux d’entre vous qui – à mon instar – sont étonnés, pour ne pas dire étonnifiés, par cette nouvelle retentissante.
Et si j’osais… allez, j’ose : à ceux qui en seraient automnifiés.


Saisons calendaires vs. saisons météo


A l’école – et ailleurs, tout comme vous, je présume, j’ai appris les saisons selon les équinoxes et les solstices.


En gros – comme on dit :

Les équinoxes – du Printemps et d’Automne – sont des phénomènes qui désignent ces journées durant lesquelles le jour dure sensiblement autant que la nuit.
Les solstices – d’Été et d’Hiver – sont des phénomènes qui désignent les périodes durant lesquelles – respectivement, les jours sont les plus longs ou les plus courts ; et donc, logiquement, les nuits sont les plus courtes ou les plus longues, sinon il y a – comme qui dirait – un bug.

Super, nous avons bien quatre saisons, comme Antonio Vivaldi nous l’a confirmé musicalement.


Ça se complique :

Parce que, comme je vous l’ai dit, à quasiment 52 ans, j’ai donc entendu pour la première fois (ne vous moquez pas :p) cette notion d’Automne météo.

J’ai donc enquêté, ne reculant devant aucun effort visant à me culturiser.
Parce que la culturisation est aux ignares comme moi, ce que la bravitude est aux défis : une planche de salut.

J’ai consulté mon grand mage, à savoir Wikipedia.

Wala ce que le sage en dit :

Définition de l’Automne selon Wikipedia >>

Autant vous dire que j’ai compris le concept, enfin la différenciation entre la notion d’Automne calendaire et cette d’Automne météo, autant (en emporte le vent), j’ai tout de même l’impression qu’il y a comme qui dirait une légère prise des pieds dans le tapis.

Oui, vous l’avez bien compris, la séquence de pignole intellectuelle va démarrer.


La séquence Pignole Intellectuelle


Je vais m’intéresser à ce passage de l’article de Wikipedia :

Du point de vue météorologique, l’automne est une demi-saison se situant entre la saison chaude et la saison froide. Dans l’hémisphère nord, il comprend donc les mois de septembre, octobre et novembre, soit pour les météorologues du 1er septembre au 30 novembre.

Dans l’hémisphère sud, ce découpage correspond à la saison de printemps, l’automne austral est inversé, se situant donc en mars, avril et mai.

– Source : Wikipedia – https://fr.wikipedia.org/wiki/Automne –

Alors là, pardon… Même : j’m’excuse de demander pardon.

Tout d’abord, ça fout clairement la marde de parler de « demi-saison » si l’on fait référence à ce que je pensais – ignare que je suis – être une saison ; rapport à cause ke ça dure 3 mois, et là, je supposais que l’on devait dire « saison ».
Parce que – en me tenant à ce terme de demi-saison – si j’additionne 2 saisons (l’été et l’hiver, qui elles sont complètes) à 2 demi-saisons (le printemps et l’automne, donc, qui deviennent aux saisons ce que Pluton est devenue aux planètes : des ostracisées, des déclassées), arithmétiquement parlant, j’arrive à 3 saisons, et là, c’est la grosse marde.


La notion de demi-saison, jusqu’ici, je l’entendais ainsi :

« Nous sommes en Mars, c’est la demi-saison, mets tout de même ta cagoule, même si tes potes se sont déjà foutus de toi durant tout l’hiver »

J’espère ne réveiller aucun traumatisme en vous au travers de cet exemple.

J’ai bien compris la fourberie des termes utilisés : saison chaude, saison froide et demi-saisons.
Mais marde, nan koa.


Surtout que quelques paragraphes plus tard, voilà que :

Explication météorologique :
À l’automne, l’ensoleillement diminue et le contraste thermique entre le pôle pointant à l’opposé du Soleil et l’équateur augmente. La circulation atmosphérique principale qui, en été, se situait surtout en région polaire, commence à se décaler vers les latitudes moyennes. Par conséquent, les dépressions météorologiques passent plus au sud (pour l’hémisphère Nord, plus au nord pour l’hémisphère Sud) et l’air froid commence à entrer sur ces régions et à donner du gel.

Toutefois, dans certaines régions du globe (États-Unis, Canada, Europe notamment), un redoux de quelques jours à plusieurs semaines peut survenir pendant la saison d’automne et la température s’élever au point de rappeler l’été. Pour cette raison, cette courte période est appelée « été de la Saint-Martin » en Europe ou « été indien ou été des Indiens » au Canada. Elle se produit en octobre ou au début de novembre dans l’hémisphère nord, et en avril ou au début mai dans l’hémisphère sud.

– Source : Wikipedia – https://fr.wikipedia.org/wiki/Automne –

Non mais dites donc, les fourbes…
Vous croyez que je n’ai pas bien lu au sein de ce paragraphe que l’Automne, précédemment qualifiée de demi-saison d’un point de vue météorologique, redevenait soudain une saison dans ce paragraphe ?
Tsssssssssssss…

On nous ment, on nous manipule. Parfois, même, on nous… bouscule.

J’en profite pour lancer à ce sujet un hashtag :

#nonalostracisationduprintempsetdelautomne


De plus, sans vouloir à mon tour foutre la marde

… parce que déjà, ça n’est pas mon genre.

Mais si cela venait à l’être, et puisque chacun y va de sa définition des saisons…


Je vais y aller de ma définition des mois :

Météo : Nous Sommes en Automne. Ou pas
– Source : Bureau d’Études de Ride Your Life

La Synthèse


Nous pouvons donc affirmer les éléments suivants :

1- Les météorologues :

Définissent les saisons d’une manière différente que celle que avons apprise.

Peuvent – au travers d’un article encyclopédique – sembler dire que l’Automne et le Printemps sont à la fois des demi-saisons et des saisons.
Si cela semble perturbant, nous pouvons supposer qu’il s’agit d’une manifestation du Principe de Superposition Cantique.
Mais à ce moment là, il s’agit de Météorologie Cantique.
Aspect non abordé par la TGM. A ce jour. Mais un truc me dit que cela pourrait arriver.


2- Nous sommes encore en été, mais l’automne vient de commencer.

Là encore :
À ce moment là, il s’agit de Météorologie Cantique.
Puisque nous sommes face à un cas de Superposition Cantique (cf. ci-dessus).


3- La TGM, c’est tout de même énorme.


4- La météo la plus fiable…

… consiste à regarder par sa fenêtre, et mieux encore, de sortir afin de ressentir les effets de la température, du vent, des précipitations.

Ça, c’est totalement mesquin, j’en conviens.
D’un autre côté… cépatoujourfo.


La Séquence Excuses


Je présente mes excuses :

Au(x) rédacteur(s) de l’article Wikipedia cité en référence.
Parce que j’ai appris beaucoup de choses en lisant cet article, et j’en remercie les contributeurs.
Merci à vous, et d’une manière générale à Wikipedia et à tous ses contributeurs, qui me permettent tous les jours d’apprendre beaucoup de choses, et également de traquer certaines fausses idées, et de temps en temps, des citations apocryphes.

Je suis à la blogosphère ce que le Green Goblin ou Le Pitre sont aux éditions Marvel : un bouffon.

Aux météorologues.
Qui m’ont évité de nombreuses fois de me faire détremper en moto, notamment.

cf. remarque ci-dessus liée à ma qualité de bouffon.


Le Mot de la Fin de ce Billet


Je le laisse à Jean Ferrat.

Jean Ferrat – La Montagne :

– Source : Youtube – Jean Ferrat / La Montagne –

Pour de nombreuses raisons, notamment parce que :

– C’était un immense chanteur, qui par ses qualités de compositeur a su magnifier les très beaux textes d’Aragon.

– C’était aussi un être humain magnifique.

– Dans cette très belle chanson, il met tout le monde d’accord en chantant :

Comment peut-on s’imaginer | En voyant un vol d’hirondelles | Que l’Automne vient d’arriver
– Extrait du texte de la chanson « La Montagne » de Jean Ferrat –

– Il nous manque.

Repose en paix, Jean.


La zebi les loulous Ride Your Lifers 🙂


Culturisez-vous encore plus avec Ride Your Life :


D’autres billets de la catégorie LifeStyle :



Crédits :
Illustration principale : Image par Valentin Sabau de Pixabay
Vidéo et musique : Youtube et les ayants-droit
Extraits de la chanson « La Montagne » de Jean Ferrat

Météo : Nous Sommes en Automne. Ou pas
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)
0