Le Vintage : un grand cru

Le Vintage : un grand cru

19+
Temps de lecture estimé : 7 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Mode Vintage : celle-ci est en plein boom.

Le Vintage : un grand cru
– Source : Image par S. Hermann & F. Richter de Pixabay – Intérieur d’un camping-car Vintage –

Nous allons en causer ci-dessous.


Salut les loulous,

Et hop, un billet sur un sujet qui me plait beaucoup :

la mode Vintage | Un LifeStyle


Sommaire du billet « Le Vintage : un grand cru » :


1- Pourquoi un grand cru ? >>

2- Un soupçon d’histoire >>

3- Vintage et Moto >>

4- Vintage et Musique >>

5- Vintage et Tatouage >>

6- Le Vintage et le LifeStyle >>

7- Pourquoi ce LifeStyle Vintage ? >>

8- Pourquoi cette période est-elle « intéressante » ? >>


Pourquoi un grand cru ?


Parce que j’apprécie les jeux de mots triviaux :p
En fait, étymologiquement parlant, ce mot anglois désigne les millésimes en œnologie. Ça c’était juste pour le jeu de mots, donc, et j’en ai confessé plus haut la trivialité.

Maintenant, pour revenir au réel propos de ce billet, je trouve que le sens étendu de « grand cru » convient bien au vintage qui m’intéresse : la vague vintage liée à la Moto, la Musique, l’automobile, la mode, les vêtements ainsi que le Tatouage.

C’est même pour certains un mode de vie – et paf, j’ai placé LifeStyle :p.

Parce que l’engouement pour le vintage me semble être bien plus qu’une mode.


Un soupçon d’histoire


Pour faire simple, je ne vais pas réécrire l’article Wikipedia « Vintage » que j’ai parcouru. Il ne cible pas exclusivement la « mode vintage », mais il pose une définition qui me va bien et me parle :

« Depuis les années 1980, il est emprunté par le français avec le sens de rétro et désigne dans la mode un vêtement ou un accessoire ancien, datant de l’époque où il a été créé. »
– Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vintage –

ET :

« Aujourd’hui, par extension, il tend à qualifier tout objet original et qui ne soit pas une imitation (disque vinyle, automobile, appareil, meuble, etc.)

Cependant, l’usage tend également de plus en plus à qualifier de vintage, ou néo-rétro, des objets modernes conçus pour évoquer ou ressembler à des objets d’époque. Ce phénomène étend ainsi la signification du mot vintage, à mesure que s’affirme la vague du vintage, ou vague du néo-rétro. »

– Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vintage –


Pas mal du tout, n’est-il pas ?


Certes, il y a un enchaînement légèrement ambigu entre « tout objet qui ne soit pas une imitation » et « des objets modernes conçus pour évoquer ou ressembler à des objets d’époque », mais cela n’est pas bien grave. C’est ambigu parce que l’auteur précise « Aujourd’hui » dans un premier temps, excluant les imitations, puis ensuite son quasi-contraire.
Ne voyez là aucune volonté de ma part de dénigrer l’auteur ; en toute sincérité, je suis très reconnaissant à tous les contributeurs de Mikipedia pour leur énorme travail bénévole. Et souvent très instructif. Fin de la précision.

Retenons (ce qui m’arrange :p) le fait que le vintage – ou le néo-rétroqualifie les objets conçus avant 1980 ainsi que ceux conçus de nos jours mais imitant (c’est là que se trouve l’ambiguïté dont je parlais quelques lignes plus haut) des objets similaires d’avant 1980.


J’y reviendrai plus bas, mais je pense que le cœur du modèle « vintage » se situe entre la fin de la seconde guerre mondiale et la fin des années 1970 / 1980 (selon le thème).
Voui parce que « avant 1980 », c’est vaste.


Mode Vintage et Moto


S’il est bien un domaine dans lequel le vintage fait fureur, c’est celui de la moto – et de son accessoirisation.


Nombre de fabricants ont sorti un ou plusieurs modèle(s) vintage / néo-rétro ; certains en ont même fait leur créneau.
Je pense notamment à Mash Motors.

Je peux en parler d’autant plus aisément que je suis depuis près de 2 ans un Masho man.
J’en ai déjà parlé dans un billet, mais je le recase ici : j’ai acquis une 125 Mash Seventy fin 2017.
Passons outre mes complexes (:D) liés à cette limitation de cylindrée (quand je serai grand, je passerai le permis A machin, qui devrait être réformé encore 1 ou 2 fois d’ici-là).

Je dois vous dire que j’ai été très heureusement surpris par la cote de popularité de ce type de moto. Même les fiers possesseurs de Harleys me parlent, c’est dire.
Concernant son look vintage / néo-rétro, il est tellement réussi qu’il est arrivé plusieurs fois que des motards qui ne connaissent pas la marque Mash me disent « c’est sympa ça, c’est une ancienne machine restaurée ? ».

Je vous laisse imaginer mon sourire béat lorsque ma motobylette créé ce genre de situation. Et c’est parfait pour lier connaissance avec des motards.

Vintage & Moto : une Honda des années 1970
– Source : Image par Free-Photos de Pixabay
Une moto vintage, des vêtements vintage. Tout cela est très Ride Your Life

Je reviendrai via d’autres billets sur le thème du Vintage et la Moto.


Mode Vintage et Musique


Du côté de la musique, le vintage, c’est un vaste programme.
La barrière de l’année 1980 saute d’ailleurs aisément, notamment sur certaines chaînes de TV musicales.
Vintage ça devient « il y a 2 décennies », ce qui fait à peu près une génération.
Donc toi qui a 40 ans et qui lis ces lignes, sache que la chair de ta chair – ta progéniture – pense sans doute que quand tu écoutes du MC Solaar, tu écoutes du vintage.

Donc, nous pouvons dire qu’il y a musique vintage et musique vintage.
Je veux dire par là qu’il y a la définition générationnelle, puis la définition première (vous savez, la barrière de 1980).
Par exemple, le Rockabilly, le Ska et le Jazz sont des mouvements musicaux que l’on peut qualifier de « vintage », pour ne citer qu’eux.

Vintage & Musique : une platine disques vinyles.
– Source : Image par Dean Moriarty de Pixabay
Une jolie platine disque vintage pour écouter vos vinyles. Un must.

Je parlerai plus longuement de la musique vintage à l’occasion de prochains billets musicaux.
Avec un bout de teasing plus loin au sein de celui-ci.


Mode Vintage et Tatouage


En espérant ne pas me faire tatouer taper sur les doigts, le tatouage vintage, c’est le tatouage style Old School.


Ici encore, je consacrerai probablement un billet à cette facette du vintage ultérieurement.

Vintage & Tatouage : tatouage jambes de femme type Old School
– Source : Image par Free-Photos de Pixabay
Alors je sais ce que certaines mauvaises langues vont penser… Ça n’est pas de ma faute si ma banque d’images m’a proposé celle-ci.

Je profite de l’association vintage / tatouage pour aborder (très) rapidement une tendance qui date des années 1980 / 1990 et qui semble elle aussi très en vogue : le strip-tease néo-burlesque.
J’en parle parce qu’à hauteur de ce que j’ai pu lire et voir sur le sujet, les modèles pratiquant cet art sont de plus en plus tatoués.

Pas sûr de faire un billet à ce sujet… sauf si vous insistez (merci d’insister, donc).


Mode Vintage et le LifeStyle


Le LifeStyle, en langage Ride Your Life, c’est « style de vie » (ah ben c’est la traduction littérale :p).


« Mode de vie », c’est vaste…


Dans l’acception voulue – la mienne en fait, cela peut se définir par le mobilier, les accessoires de décoration ou utilitaires (maroquinerie, notamment), et dans une certaine mesure la « philosophie » de vie.

Ainsi, votre grille-pain jaune canari ou rouge claquant aux formes arrondies ou votre horloge Elvis Presley cerclée de néon sont des accessoires vintage.
Si vous avez conservé une table en formica, vous avez une table vintage.

Vous êtes vintage, vous ne le saviez pas :p

Le style vintage s’est même invité dans la téléphonie fixe, il y a quelques années, avec quelques produits proposés par divers fabricants – Swissvoice et Brondi, par exemple.
Sagem avait pour sa part sorti un modèle moitié-vintage, moitié moderne : le Sagemcom Sixty, qui avait l’originalité d’avoir un design vintage… et d’être sans fil. Et ça… j’aime (oui c’est très fin).


Vintage et décoration : une vieille pompe à essence
– Source : Image par Michael Gaida de Pixabay
Une jolie pompe à essence vintage / LifeStyle pour votre grange…

La question qui tombe à pic : à quand un smartphone au design vintage ?


Pourquoi ce LifeStyle Vintage ?


Alors… le pourquoi d’une mode, c’est une question délicate, vous en conviendrez.


La période référente du Vintage

La question plus intéressante est peut-être plutôt liée à la période référente.

Parce que la période référente du vintage / néo-rétro, enfin le cœur de celle-ci, ce sont les années allant de la fin de la seconde guerre mondiale à la fin des années 1970, voire la fin des années 1980 – surtout pour ce qui concerne la musique (hors définition générationnelle, si vous avez suivi plus haut :p).


D’ailleurs, parlant de musique, si ça, ça n’est pas vintage…


Glenn Miller – In the Mood :

– Source : Youtube – Glenn Miller / In the Mood –

Ceci était un aparté musical offert par le grand Glenn.


A noter que cette interprétation de Glenn Miller date de 1939 ; elle deviendra encore plus populaire – surtout hors des États-Unis – à la fin de la seconde guerre mondiale – à titre posthume, Glenn Miller est porté disparu en 1944 – boostée par la déferlante de l’armée des États-Unis lors de la « libération » de l’Europe (je ne polémiquerai pas trop à ce sujet. Disons que les GI nous ont libérés – aidés par ce qu’il restait de notre armée et la Résistance, ne l’oublions jamais – et que leur pays nous a plus ou moins asservis économiquement parlant – mais j’ai dit que je ne polémiquerai pas trop).

Les GI avaient notamment emmené dans leurs cantines le Blue-Jean, les chewing-gums – ah, les Big Red à la cannelle… et le jazz des big-bands.

Le titre connaitra – entre autres reprises & adaptations – une première version chantée en 1953 par The Andrews Sisters, et même un revival au début des années 1980 par le groupe Stars on 45, dans le cadre d’un medley.


Pourquoi cette période est-elle « intéressante » ?


Probablement parce qu’elle est liée à une période économique globalement beaucoup plus faste que la période allant de 1990 à nos jours. Précisons que cette dernière n’a particulièrement pas été faste dans notre pays.

De plus, aux incertitudes (ceci est un euphémisme) économiques de notre époque viennent s’ajouter des troubles géo-politiques, climatiques etc… de plus en plus débattus, discutés… et ressentis.

Je ne souhaite pas trop aborder de thèmes moroses au sein de Ride Your Life – donc je ne vais pas aller plus loin que cela sur ces sujets, mais je tenais à poser cette analyse (qui n’engage que moi, comme d’habitude :p).

Il y a un air de « c’était mieux avant », disons, à mon avis, derrière la mode vintage. Comme si se créer un environnement vintage pouvait nous servir de machine à remonter le temps.

Et pourquoi pas, après-tout ?


« Try to remember when life was so tender » chante le magnifique Harry Belafonte.

– Source : Youtube | Harry Belafonte & Sam McKelton / Try to Remember –

Le Vintage, c’est bien un LifeStyle.


A l’instar de Terminator, le Vintage vous dit « I’ll be back », au sein de Ride Your Life.


La zebi les loulous Ride Your Lifers 🙂


Ce billet vous a plu ?

Ceux-ci pourraient alors également vous intéresser :



Crédits :
Illustration principale : Image par Monoar Rahman Rony de Pixabay
Vidéo et Musique : Youtube et les ayants-droit

Le Vintage : un grand cru
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)
19+