Livre sur le Tatouage : Tattoo Art Project

Livre sur le Tatouage : Tattoo Art Project

19 mai 2022 2 Par Olivier - Ride Your Life
Temps de lecture estimé : 9 minutes
Bookmark

No account yet? Register

UPDATE (13/06/2022) :

Le livre n’ayant pas atteint le nombre nécessaire de précommandes, il ne sera pas publié.
Après, tu peux lire l’article, juste pour avoir des regrets, parce qu’il s’agissait d’un très beau projet.
But sometimes, shit happens.

Tu peux également le lire, ou aller directement au chapitre 3, afin – si tu ne les connais pas encore – de découvrir 4 tatoueuses très talentueuses.


Il y a peu, une maison d’édition nous a contactés afin de nous demander s’il nous était possible de donner un p’tit coup de pouce à leur nouveau projet : un livre sur le TatouageTattoo Art Project.

Comme c’était très gentiment demandé, avec un p’tit comm’ sympa par rapport à RYL (forcément, z’allaient pas dire « tu veux bien nous faire un papier sur ton webmag’ pourrave ? ») et que le line-up des auteures est alléchant – Jay Sampaguita, Leah Blum, Jessica Michaud et Lorie Garcia, nous ne nous sommes pas faits prier :

« Oui chère Madame, avec plaisir ! »

À ce stade, tu auras compris trois choses importantes :

  • Je vais te parler d’un livre sur le Tatouage.
  • La dame qui m’a contacté s’appelle Tess, et elle est en quelque sorte chef(e ?) de projet puisque c’est à l’initiative de Dashbook que les 4 Drôles de Dames Tatoueuses ont été contactées, par elle, donc.
  • Les 4 Tatoueuses en question ont du talent à revendre.

  • et une quatrième en bonus : RYL, c’est un webmag’ formidable.

Allez, je te présente le livre, qui est à paraître. Et t’explique comment le commander, pour toi, ou pour offrir à qui tu voudras bien. Car il s’agit d’un très joli cadeau.


Sommaire :


1- Tattoo Art Project : un livre à paraître

2- La naissance du projet

3- Les Auteures
>>>>> 3-1- Jessica Michaud
>>>>> 3-2- Lorie Garcia
>>>>> 3-3- Leah Blum
>>>>> 3-4- Jay Sampaguita

4- Commander le livre Tattoo Art Project

5- Les Éditions Dashbook

6- Bonus Track

Livre sur le Tatouage : Tattoo Art Project, aux Éditons Dahsbook

1- Tattoo Art Project : un livre sur le Tatouage à paraître


Présentation de Tattoo Art Project, le livre sur le tatouage qui rajeunit le genre

J’ai réfléchi 5 minutes après coup, et j’ai senti comme un écueil : vais-je te causer d’un livre que je n’ai pas lu ?

Ou simplement t’informer de sa sortie prochaine ?

Forcément, c’est plutôt la seconde option qui se présente, mais comme Tess m’a envoyé pas mal d’infos et quelques extraits, j’ai très envie de te vendre le livre, parce qu’il présente de belles promesses.

Puis je me suis également souvenu que quand j’étais collégien, j’ai fait des tas de fiches de lecture concernant des livres que je n’ai jamais lus – au mieux je les feuilletais, j’appelais un copain qui l’avait lu (y avait pas le web à l’époque) et le reste, c’était de la broderie.

Parce que oui, après avoir fouillé les comptes Instagram des 4 artistes, je suis conquis.
Et j’ai envie d’en voir plus, et mieux. Genre sur un beau livre en vrai papier, un bel objet avec lequel je puisse avoir un contact physique.

Donc ceci n’est pas une fiche de lecture, c’est un teaser sincère, qui a d’ailleurs fait de moi un client (j’me suis auto-vendu le livre, j’sais pas si tu réalises le truc).


2- La naissance du projet


C’est à l’initiative de l’éditeur que le projet du livre a été lancé.

Des livres sur le tatouage, il y en a déjà quelques uns, et l’idée est donc de rafraîchir le concept.

Comment faire ?

Contacter des artistes et leur soumettre l’idée.

Ce sont quatre tatoueuses françaises de très grand talent qui ont répondu à l’appel.

Pourquoi un livre ?

Oui c’est vrai ça, à l’heure des réseaux sociaux et des photos à la pelle, pourquoi donc publier un livre ?

Pour prendre le temps de prendre le temps, comme a répondu mon ami Nick de Undergroundstore à la question « pourquoi les (disques) vinyles ? ».

Le projet d'un livre sur le tatouage
– Source : Pixabay –

« Lire un livre, c’est prendre le temps de prendre le temps »

J’ai du mal avec le concept des réseaux sociaux, notamment celui qui propose tout plein de photos.

Des gens passent des heures à aller de compte en compte, mettre des likes, passer à une autre photo ou à un autre compte et puis mettre d’autres likes.

Que retenons-nous après tout cela ? Je me le demande bien. Et puis ça va tellement vite quand on se lance dans ce processus visionnage / like / au suivant.

« J’ai pas le temps de lire, j’suis sur Insta »

(et comme j’y passe des heures, j’ai pas le temps de lire, tu comprends ?)

Alors c’est pour cette raison que tu vas acheter le livre : prendre le temps de prendre le temps d’apprécier, de savourer.

Le temps de laisser de côté l’immédiat, la consommation frénétique de visuels, et te poser un moment devant chaque photo, parce que ça sera sur du beau papier avec une bonne main (du 150 grammes minimum).

Tu reprends le contrôle, tout en te laissant guider par le talent des 4 auteures.
Parce que là, ce ne sont pas des algorithmes qui te proposent les photos que tu vas liker. Ce sont 4 tatoueuses qui te présentent leur travail, et qui t’en parlent avec toute leur sincérité.

Parce que oui, les 4 artistes te livrent des anecdotes. Mais ça n’est pas de la téléréalité. T’es pas obligé de lire le livre en ayant un paquet de chouinex à côté parce qu’à chaque fois tu as droit à une histoire sordide.

Ce sont des tranches de vie, parce qu’un tatoueur, c’est un écrivain qui écrit des histoires graphiques sur nos peaux.

Et les histoires, elles sont très diverses.
Parfois émouvantes, parfois drôles, parfois embarrassantes, comme cette anecdote racontée par Jay :


Livre sur le Tatouage : Tattoo Art Project
– Extrait du livre « Tattoo Art Poject » aux éditions Dahsbook –

« Je reçois régulièrement des personnes qui me demandent si j’accepterais de leur tatouer mon portrait en mode guerrière, chose que je refuse systématiquement. Puis un jour, quelqu’un m’envoie une photo de son tatouage réalisé sur un de ses bras : mon portrait muni d’un couvre-chef de native d’Amérique.
Gros malaise, il était tellement content, et moi tellement gênée »


Tattoo Art Project | Émotion & Reconnaissance
– Extrait du livre « Tattoo Art Project » aux éditions Dahsbook –

Un livre sur le tatouage et sur la vie

Les émotions ne sont pas en reste, avec notamment ce type de passages.

Outre des jolies photos, il y a là un des atouts majeurs du livre Tattoo Art Project : ça n’est pas un reportage, et une fois encore, ça n’est pas une émission de téléréalité.

C’est un livre sur le tatouage qui rappelle combien chaque artiste reste un humain, avec ses émotions, son caractère, et également à quel point un tatouage est beaucoup de choses sauf un acte anodin… même si certains se font tatouer sur un coup de tête, mais ceux-là ont peu de chance de se faire tatouer par l’une des 4 artistes, car chaque tatouage se doit pour elles d’être un acte réfléchi, et donner lieu à une discussion autour du projet de chaque client, afin de proposer le meilleur.

« Pour beaucoup d’entre nous, le tatouage est un exutoire ou une façon d’accepter un moment important de sa vie. Et la finalisation d’un projet peut être une étape très importante.
Je me suis donc retrouvée plusieurs fois dans une situation où mon client et moi-même n’avons pas pu retenir nos larmes une fois le projet terminé. Et puis l’instant d’après, une fois les sanglots passés, nous mettre à rire de bon cœur en prenant du recul sur la situation.
Je suis toujours très touchée quand vous me confiez un projet symboliquement fort.
Merci de votre confiance
».

Tout (ou presque) est là : le tatouage, c’est aussi une histoire de relation entre un client et un artiste tatoueur.
Une question de feeling afin que ton tatouage te corresponde. Sinon ça n’est pas ton tatouage, c’est un tatouage.
Tout cela, tu le comprends mieux en lisant le livre Tattoo Art Project.


3- Les Auteures


Si tu as lu les chapitres précédents, tu auras compris que le réseau social Instagram ne me fait pas rêver.

Je te propose malgré tout pour chacune des 4 artistes tatoueuses l’adresse de leur compte Instagram, ce qui te permettra de découvrir quelques unes de leurs créations.

Mais tu l’as également compris, le mieux est de commander le livre, pour voir la vie en grand et prendre le temps de prendre le temps.

Livre sur le Tatouage : Tattoo Art Project
– Extrait du livre Tatto Art Project : présentation des 4 auteures et de leurs comptes Instagram –

3-1- Jessica Michaud

Jessica est basée à Toronto.

Elle est passionnée (et érudite dans ces domaines) par l’histoire de l’art, l’ésotérisme et la musique.
Ses créations monochromes sont donc très imprégnées par ces différents univers.


La Femme Chauve-Souris :

Jessica a par exemple tatoué sur une cliente une adaptation (retravaillée par ses soins) du tableau « La femme chauve souris » du peintre français Albert Joseph Pénot.

En musique – autre passion oblige – avec le morceau « Ellipsis » de Drab Majesty

3-2- Lorie Garcia

Lorie est installée dans la région Nouvelle-Aquitaine, au sein de l’ancienne région Poitou-Charentes, pour être plus précis.

Ses thèmes de prédilection sont la faune, la flore, le fantastique et la mythologie, qu’elle travaille principalement sous la forme de magnifiques portraits d’une grande précision.


Un exemple avec ce superbe portrait d’Edward aux Mains d’Argent :


3-3- Leah Blum

Leah (Blum de son nom d’artiste) officie en région parisienne.

Sa spécialité réside dans les tatouages ornementaux monochromes, d’une très grande finesse.

En consultant son compte Instagram, j’ai été frappé par la très grande qualité des photographies quant à leur mise en scène – outre la beauté des tatouages.

Blum se prête avec talent à un exercice compliqué : distiller une grande pudeur tout en mettant en avant des tatouages dévoilant une nudité magnifiquement et délicatement habillée par des accessoires (vêtements vaporeux et fleurs, bien souvent).

Si même un vieux rustre comme moi a su être positivement frappé par une telle délicatesse, toi qui es sensible, tu vas beaucoup apprécier.


Un exemple de ce très joli travail photographique :


3-4- Jay Sampaguita

Jay est la seule des 4 artistes que je connaissais déjà et dont je suivais déjà le travail.

Installée depuis quelque temps à Bayonne, Jay est une portraitiste reconnue mondialement pour son talent.

Son inspiration lui vient de son enfance : élevée par des femmes, elle a souhaité leur rendre hommage en créant des portraits de femmes guerrières (Amazones, natives et personnages mythologiques) sous forme de sublimes et grandes pièces souvent colorées.

Afin de renouer avec ses racines philippines, elle est partie se former à l’art traditionnel de ce bel archipel, il y a quelques années, afin d’étendre sa technique de tatouage.


Un exemple monochrome et un 3-en-1 en couleur :


Tu peux ainsi avoir un aperçu du travail de ces 4 tatoueuses très talentueuses, qui ont su chacune développer un univers qui leur est propre et créer une véritable « patte » bien à elles.
Tattoo Art Project te permettra à la fois d’apprécier la qualité de leur travail sur un beau support et de comprendre ce qui les motive dans leur travail, tout comme ce qui motive leurs clients.


4- Commander le livre sur le Tatouage « Tattoo Art Project »


Faisant écho à l’update ajouté en haut de cet article, je rappelle que le livre ne sera finalement pas publié.


Pour commander Tattoo Art Project, rien de plus simple. Tu cliques sur le bouton (UPDATE : finalement non) et après yapluka (choisir ton pack, puis remplir les champs qui vont bien).


Choisir ton pack

Parce que Dashbook a eu l’heureuse idée de te proposer le choix :

  • Le livre Tattoo Art Project.

Ou 4 packs personnalisés par chaque tatoueuse :

  • Le livre Tattoo Art Project + 1 Art Print (au même format que le livre) de l’auteure concernée.

Une belle idée cadeau

Tu peux commander le livre (ou un pack) Tattoo Art Project pour ton propre plaisir, tout comme tu peux le commander pour un(e) ami(e), un parent, ton député, un ministre… enfin bref qui tu veux.

Voilà une idée cadeau originale et fort sympathique.


Quelques précisions sur le livre Tattoo Art Project

  • Format 27 x 21,5 cm.
  • Impression en quadrichromie.
  • Grammage papier 150 grammes minimum.
    Cela permet d’obtenir un ouvrage agréable à tenir en main.
  • Dos de type cousu-collé.
  • Imprimé au sein de le CE.
  • Prix : 30 euros pour la version standard, 40 euros pour les packs personnalisés (4 différents sont disponibles).
  • Frais de port pour la France Métropolitaine et les pays frontaliers (Belgique, Allemagne, Suisse, Espagne, Italie) : 6 euros.

Restons en Contact


D’une manière simple et non intrusive :

Tu saisis ton adresse mail, tu cliques sur le bouton, et tu recevras alors une simple notification par mail dès qu’un nouveau billet est publié.

Je t’ai bien regardé quand tu as lu celui-là : tu as souri, parfois même tu as ri. Et/Ou alors tu as appris des choses.
Abonne-toi au kiff. C’est gratos. J’en ai la larme à l’œil tellement c’est beau, d’ailleurs.

Parfois, le bonheur, c’est simple comme un clic.


Paie ton kiff en partageant

Comme je sens que tu es sur une bonne lancée : si ce billet t’a plu, partage-le sur Facebook.
Quelques clics et tu nous aideras à développer notre audience.
Ride Your Life, c’est libre d’accès, mais ça ne veut pas dire gratuit : paye ton kiff en partageant :p

La Direction te remercie pour ton paiement qui ne t’aura pas coûté de sousous 🙂


5- Les Éditions Dashbook


Ça ne fait pas partie de la demande qui nous a été envoyée, mais en consultant le site des Éditions Dashbook, j’ai eu envie de prendre quelques lignes pour t’en parler.

Découvrir les éditions Dashbook >>


Le principe est donc simple : il s’agit d’un modèle de type crowdfunding, avec tous ses avantages :

  • On ne fabrique que ce qui est commandé – parfois avec une p’tite marge pour les retardataires.
    Donc on évite le gaspillage.
  • Tu précommandes un bien (ou un service), avec un objectif défini.
    Si l’objectif n’est pas atteint (mais là il va l’être, notamment grâce à toi), personne ne paye. Ni toi, ni les auteurs, ni l’éditeur.
  • Tu apportes ta contribution à une création (artistique et littéraire, dans le cas qui nous intéresse). Tu es donc acteur de la création.
    Et c’est pour cela qui tu vas faire tourner cet article.

Un partage équitable des revenus

Si Dashbook n’a pas inventé le crowdfunding, la société a souhaité proposer un modèle rare dans le monde de l’édition : un partage jusqu’à 50% de la marge commerciale, c’est à dire – sommairement – du prix de vente moins les frais de production (frais techniques, coûts d’impression…).

Pour te donner un ordre d’idée, les pratiques courantes dans le domaine de l’édition consistent à laisser quelque chose comme 5 à 10% du prix de vente aux artistes. Et encore, par vent favorable.

Voilà, cette idée d’un partage équitable me plait bien.
Comme précisé plus haut, nous sommes effectivement loin des pratiques usuelles dans le milieu de l’édition – littéraire ou musicale – et cela aussi mérite du soutien.


À lire également sur RYL :



6- Bonus Track


Forcément…

– Youtube | Générique de la série « Drôles de Dames » –

J’t’ai refait le texte pour qu’il soit plus raccord avec le livre et sa genèse :

Il était une fois quatre superbes jeunes femmes qui avaient décidé de devenir tatoueuses.

Elles n’étaient pas cantonnées à des travaux peu passionnants, bien au contraire : elles avaient déjà beaucoup de travail et étaient très demandées.

Alors moi, David de Dashbook, j’ai demandé à Tess de les contacter (parce que c’est elle qui me les avait présentées) afin de leur proposer d’écrire un livre sur le tatouage, parce que j’en ai eu marre des bouqins vieillots sur le sujet, qui frisent soit l’ethnologie, soit le reportage sur l’art pictural.

Et je ne le regrette pas, parce que ce sont vraiment de Drôles de Dames et d’excellentes tatoueuses qui ont plein de choses à dire sur leur beau métier.


Voilà, tu sais tout ce qu’il y a à savoir sur le livre, et tu vas faire tourner parce que je sens que tu as une âme d’artiste, toi aussi.

Bisous 🙂

Olivier



Crédits :

Photographies (sauf mention contraire) : Éditions Dashbook
Vidéo et Musique : Youtube et les ayants droit
Les marques, personnages et sociétés cités demeurent l’entière propriété de leurs détenteurs respectifs



Auteur de l’article :

Livre sur le Tatouage : Tattoo Art Project
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)