Seasick Steve : Quand le « mal de mer » fait du bien

Seasick Steve : Quand le « mal de mer » fait du bien

11+
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Favoris

Seasick Steve : derrière ce pseudonyme se trouve un bluesman roots, qui joue souvent sur des instruments aussi déglingués que sa musique est jouissive.


N’ayez donc pas d’appréhension si vous souffrez occasionnellement de ce mal, car ce billet vous réchauffera le cœur.


Seasick Steve | Un authentique Bluesman


Steve Gene Wold de son vrai nom, Seasick Steve est un vrai personnage – dans le sens le plus noble de ce mot – de la scène Blues / Rock.

Le bonhomme suscite la sympathie au premier regard ; il fait partie de ces personnes qui ont eu – ou semble avoir eu – une vie d’aventurier.
Pas forcément au sens « Pirate des Caraïbes », mais bien au sens d’aventurier de la vie.

Ce sont mes amis Alex et Joris qui me l’ont fait découvrir il y a une dizaine d’années, au cours de l’une de ces soirées organisée dans le plus grand des luxes : celui d’être entouré de personnes que l’on aime, à manger une pizza ou autre, en écoutant de la musique.

Il y a quelque temps, je recherchais des titres de Steve, et ai trouvé celui que je souhaite vous faire découvrir en priorité.


Seasick Steve – Gentle on My Mind :

– Source : Youtube –

Ce titre n’est pas un original de Steve.

Il s’agit au départ d’une chanson écrite par John Hartford en 1967, et popularisée plus largement par Glen Campbell, une légende de la musique country aux USA.

C’est cependant cette reprise par Steve qui m’a accroché; l’originale, je l’ai écoutée pour me faire une idée.
Disons que c’est moins ma tasse. Une affaire de gout.

Les premières notes rappellent l’introduction de Dust in the Wind, de Kansas.


J’ai dit Bluesman…


Parce que oui, Steve est avant tout un bluesman, et un bon.

Le jeune homme de 72 ans (cette année – 2019) en a l’allure, la voix, les instruments – parfois carrément roots.
Il utilise en effet souvent des guitares à 2, 3 ou 4 cordes, fabriquées par ses soins. Elles sont comme lui : faites avec les moyens du bord et les circonstances, pour donner le meilleur.
Il utilise également des guitares « normales », à l’occasion.


Un exemple :

Seasick Steve – You Can’t Teach an Old Dog New Tricks :

– Source : Youtube –

Une guitare maison fabriquée à partir d’un manche à balais, d’ustensiles de mineur, quelques cordes et du savoir-faire. Ajoutez un bottleneck métallique puis du talent, et ça sonne bigrement bien.

Et Steve, du talent, il en a.


Seasick Steve : Quand le « mal de mer » fait du bien
– Source : « IMG_1661-1 » by Bengt Nyman is licensed under CC BY 2.0 –

Seasick Steve en concert, guitare en mains.


J’espère que cette découverte vous a plu ; je vous souhaite une bonne écoute.


En parlant de Blues…


Interview de Georges Folkwald :

Parce que c’est notamment mon ami Joris – AKA Georges Folkwald – qui m’a fait découvrir Seasick Steve, je vous conseille d’aller son interview.


La guitare et le Blues vous démangent ?

  • Cigarbox Guitars StLouis : des guitares au look résolument vintage
    Vous voulez jouer du Blues roots ? Allez vite découvrir les Cigarbox Guitars StLouis !

Ride Your Life vous présente les Cigarbox StLouis plus en détail :


La zebi les loulous Ride Your Lifers 🙂


Ce billet vous a plu ?

Ceux-ci pourraient alors également vous intéresser :



Crédits :
Illustration principale : Image par Roger Mosley de Pixabay

Seasick Steve : Quand le « mal de mer » fait du bien
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)
11+