Les Comics Marvel qu’il vous faut avoir lus

Les Comics Marvel qu’il vous faut avoir lus

24+
Temps de lecture estimé : 8 minutes
Bookmark

No account yet? Register

Les Comics Marvel : avant d’avoir été portés à l’écran, les super-héros Marvel ont d’abord eu une vie sur le papier.
Dans des « comics », précisément.

Ils ont connu une vie riche, et parfois une mort.


Comics Marvel : une Figurine de Spider-Man
– Source : Image par Tanuj Handa de Pixabay

Salut les Loulous,

Je vais vous parler aujourd’hui d’une passion très ancienne, en ce qui me concerne, à savoir : les Comics, notamment Marvel.


Sommaire du billet « Les Comics Marvel qu’il vous faut avoir lus » :


1- Les Origines (Marvel)… >>

2- Et Vous, dans tout cela… >>

3- Ma sélection de Comics Marvel pour Vous >>

4- Une précision personnelle concernant la Bande Dessinée >>

5- Les Éditions Marvel et leur (presque) créateur, Stan Lee >>

6- En parlant de spiritualité >>

7- Remerciements >>


Les Origines (Marvel)…


… de cette passion.

Cela doit se dérouler dans les années 1975/1976, chez des cousins (que je salue au passage : coucou et bisous à Patrick et Jean-François ainsi qu’a toute leur troupe, et merci pour la découverte).


Séquence souvenirs :

Je devais donc avoir (marde, torsion de neurones… 1975 – 1967 = …) dans les 8 ou 9 ans. Eux étaient déjà adolescents.

Alors que je trainassais dans leur chambre, j’ai découvert un album de Bande Dessinée. La couverture présentait notamment un curieux et fascinant personnage vêtu d’un costume rouge et bleu.
Il devait s’agir de l’album « La Fureur du Rhino » de LUG éditions (ah, LUG éditions… que de merveilleux souvenirs).

Je conserve un souvenir marquant de ce personnage magnifiquement dessiné, dans son costume spectaculaire.


Quelque temps après…

… dans une charmante commune des Yvelines – Bailly – mes frères firent l’acquisition du numéro 73 de Strangela revue absolument mythique des non moins mythiques éditions LUG (auxquelles je vais rapidement consacrer un autre billet).

Là, j’ai redécouvert ce personnage fascinant – Spider-Man – et d’autres.
Notamment, Captain Marvel, alias de Mar-Vell, le guerrier Kree cosmique qui s’est rebellé contre la tyrannie de son monde d’origine.

L’histoire – enfin celle qui me lie aux comics Marvel – était lancée.
Peut-être vous la conterai-je un jour :p


Ce passage vous est offert par :

#jeracontemalife


Et Vous, dans tout cela…


… vous n’en avez peut-être absolument rien à cirer de mon histoire personnelle, et je ne saurais vous en vouloir (ce qui ne m’a pas empêché de vous la conter rapidement :p).

Comme je ne vous connais pas tous individuellement – et je le déplore – il se peut fort bien que vous connaissiez déjà ces comics, pour en avoir lus et/ou en posséder ; peut-être même en êtes vous passionné(e) et/ou collectionneur(se), voire expert(e).
Sinon, je pense que vous avez de toute façon entendu parler des super-héros – notamment ceux de Marvel Comics – car sauf à avoir vécu dans une grotte (sans Internet, forcément), vous avez certainement vu au moins un film de ce type, ou en avez entendu parler.

Quel que soit le cas, je vais vous proposer une sélection des must-read albums de super-héros Marvel.


Ma sélection de Comics Marvel pour Vous


Voui parce que c’est tout de même le propos principal et initial de ce billet..


Spider-Man – Esprit de la Terre :

Comics Marvel : album Spider-Man - Esprits de la Terre. Un voyage initiatique de Peter Parker / Spider-Man et Mary-Jane en Écosse.
– Source : Maximum Comics

Une aventure de Spider-Man en Écosse (de mémoire…).
Un magnifique album comportant une part importante de spiritualité.


La Vie de Captain Marvel :

[ajouter visuel – en attente d’autorisation ou de sourcing]

Un condensé du meilleur de Captain Marvel (version Mar-Vell), sublimement illustré par l’immense Jim Starlin.

Il est paru en France aux Éditions Semic, dans le cadre de la collection Privilège, dont il a été le premier volume.


La Mort de Captain Marvel :

Comics Marvel : album La Mort de Captain Marvel - Le premier Graphic Novel Marvel.
– Source : Maximum Comics

Cet album, comme le laisse supposer son titre, relate les derniers jours et la mort d’un héros devenu mythique.
Une fois encore, les illustrations de Jim Starlin subliment l’histoire.
Une belle approche de la mort, vécue (si j’ose dire) par un super-héros qui est aussi une très grande âme.


Le Surfer d’Argent de Mœbius :

Comics Marvel : album Le Surfer d'Argent par Mœbius.
– Source : Maximum Comics

Quand une légende de la BD françaiseJean Giraud, AKA Mœbius – illustre un superbe album dédié à un autre super-héros mythique de Marvel : le Surfer d’Argent.

Le Surfer d’Argent, c’est un genre de Christ cosmique, à mes yeux.
Que les personnes religieuses n’y voient aucune offense ; que les athées ne m’en veuillent pas de cette référence.
Le Christ est un personnage historique. Chacun peut librement interpréter l’histoire, cela ne me dérange aucunement.


X-Men | Dieu crée, l’Homme détruit :

[ajouter visuel – en attente d’autorisation ou de sourcing]

Un album des X-Men paru en France au sein de la série d’albums Les Étranges X-MenÉditions LUG.

J’ai trouvé un excellent article au sujet de cet album ; je vous poste le lien ci-dessous :

http://xmancyclops.unblog.fr/2011/11/06/x-men-dieu-cree-lhomme-detruit/


Une précision personnelle concernant la Bande Dessinée


La Bande Dessinée n’est pas un genre littéraire.


Elle est une forme graphique et littéraire d’expression, et comporte de nombreux sous-genres, qui eux, peuvent être considérés comme autant de genres littéraires.
Par exemple : la BD enfantine, la BD naïve, la BD de Science-Fiction, la BD dite Adulte etc…

Elle peut parfois même présenter divers genres littéraires ; je précise qu’à mon sens, la classification en genres littéraires peut être trompeuse ou simpliste – pour ne pas dire casse-gueule.


J’étaye cette remarque en prenant l’exemple du genre littéraire Science Fiction :

De nombreux livres – et films – sont catégorisés dans le genre Science-Fiction (la Science-Friction, c’est encore autre chose :p).

Pourtant, classer des films comme Star-Wars (enfin les vrais, les 6 premiers… :D), Matrix ou encore Upside-Down dans le genre Science-Fiction revient à en réduire le contenu spirituel ou philosophique à la portion congrue, pour ne s’attarder que sur le côté graphique et/ou techno-quelque chose.

Je ne souhaite pas écrire ou faire comprendre qu’il ne faut pas parler de genre littéraire ; je dis juste que cela peut induire une vision très réductrice.


Revenons à nos mickeys moutons :

Tout cela pour écrire (oui…) que les BD de super-héros ne parlent pas que de super-héros en tant que gaziers & gazettes trop super forts qui pètent des lucs à coups de super-pouvoirs.

Si au départ, pour simplifier, le genre Comics de super-héros a eu des côtés très patriotiques (cf. Captain America à ses débuts) – souvent à des fins de propagande – et des histoires & illustrations parfois naïves, il y a de nombreux éditeurs, auteurs et dessinateurs qui ont amplement nuancé – pour ne pas dire radicalement changé – ces aspects-là.

Parmi eux, il y a…


Les Éditions Marvel et leur (presque) créateur, Stan Lee


Le très regretté Stan « The One-Above-All » Lee a créé la société d’éditions Marvel – telle que nous la connaissons – souvent surnommée La Maison des Idées par ses fans et collaborateurs.


Stan Lee - The One Above All : le créateur des super-héros Marvel
– Source : « Stan Lee » by Gage Skidmore is licensed under CC BY-SA 2.0

Stan Lee était un homme éclairé au service des Comics qui nous ont fait rêver.


Et il a su s’entourer d’immenses artistes, sans doute attirés par l’aura qu’il dégageait, eux-même devenus légendaires, pour nombre d’entre eux.

Je ne saurais les citer tous, mais je me dois d’associer Jack Kirby à Stan Lee, tant ces deux-là ont été complices et ont donné vie à nombre de super-héros devenus – ici encore – mythiques.

Si les débuts des éditions Marvel ont suivi un déroulé naïf, patriotique et – ne nous mentons pas, avec nos yeux d’Européens de 2019, un brin cucul, Stan Lee et Jack Kirby ont changé cette histoire, l’Histoire.

Certes, même eux ont repris – forcément – des codes de l’époque. Parce que c’était l’époque, parce que c’en étaient les codes.
Mais ils les ont changés.

Avec l’aide des très nombreux collaborateurs qui les ont rejoints, ils ont écrit l’Histoire des Comics. Et en ont produit l’âge d’argent, puis l’âge d’or.


L’Âge d’Or des Comics Marvel et la spiritualité :

C’est certainement durant l’âge d’or des Comics Marvel que la spiritualité a pris une dimension primordiale dans les BD de la Maison des Idées.
Et cela a commencé dès l’âge d’argent.

Prenons la vie privée de Peter Parker, alias Spider-Man.
Cet adolescent états-unien qui connait dès ses débuts une part sombre et difficile dans sa vie privée.

Orphelin recueilli par un couple modeste et très aimant, l’Oncle Ben et la Tante May.
Famille modeste, adolescence difficile, harcèlement à l’école, vie sentimentale tourmentée, manque de confiance en soi.
Nous sommes très loin du modèle du rêve américain.

Spider-Man est un super-héros fabuleux ; Peter Parker est un héros encore plus extraordinaire.
Il est l’archétype du faux loser ; parce qu’il est d’un courage exceptionnel, d’une gentillesse affable, d’une grandeur d’âme exemplaire. Et en plus, il a beaucoup d’humour.

A l’instar de Parker Lewis, Peter Parker ne perd jamais vraiment. Il perd des êtres très chers – ses parents, l’Oncle Ben, Gwen Stacy etc…
Mais il ne perd jamais le plus important : il reste toujours un être humain magnifique.
Un vrai héros.

Quand j’étais enfant / adolescent, je rêvais sans doute des pouvoirs de Spider-Man ; mais celui que je voulais être, c’était Peter Parker.
Bon, la « bonne nouvelle », c’est que si j’ai démarré dans de meilleures conditions de vie – j’ai la chance d’avoir eu des parents qui ont travaillé beaucoup et m’ont permis d’avoir une enfance aisée – je suis maintenant aussi fauchman qu’il l’était, surtout à l’époque de son jeune âge adulte :p

Les Comics Marvel qu'il vous faut avoir lus
– Source : « Peter » by Yes Paul is licensed under CC BY-NC-ND 4.0

Je pourrais sans doute encore en écrire des tartines sur ce sujet, mais je vais résumer cela ci-dessous.


Le Génie de Stan Lee, Jack Kirby, et leurs enfants spirituels :

Ce génie, c’est d’avoir compris que les super-héros qui sont super trop forts, lancent des toiles ou des rayons de plasma, c’est divertissant, mais ça ne saurait être suffisant.

Ils ont donc affirmé la dualité vie en tant que super-héros / vie privée. Comme DC Comics avait commencé à le faire avant eux – dans une moindre mesure, au travers de Superman / Clark Kent, mais je me permets d’ajouter que Clark Kent avait tout de même un côté Cary Grant, certes un peu timide, mais tout de même vachement plus raccord avec l’American Way of Life.

Marvel Comics, Stan Lee, Jack Kirby et tous ceux qui les ont rejoints ont compris que pour parler au cœur des lecteurs, pour nous parler d’une manière qui nous permettait de nous identifier en partie à nos super-héros, il fallait associer à nombre d’entre eux un alter-ego privé ; le citoyen qui connait une vie souvent difficile, mais l’affronte avec courage. Avec les moyens du bord, également.

D’autres super-héros ont fortement incarné cette dualité : Serval – AKA Wolverine (mais bon, moi je l’ai connu en tant que Serval, et ce nom me reste) / Logan – il y aurait des tartines à écrire au sujet de ce personnage fascinant – car derrière ce que certains appellent son animalité, sa bestialité, se trouve en fait le vrai être humain (ok j’ai dit que je n’en écrirais pas des tartines… aujourd’hui :p), Captain America / Steve Rogers – lui aussi un personnage sur lequel je pourrais écrire des tartines : le porte-drapeau patriotique qui se met à douter de l’Amérique – il aurait pu écrire une chanson qui se serait appelée Torn in the USA (je vous en dirai peut-être plus à ce sujet un de ces jours – ou pas :p), pour ne citer qu’eux.


En parlant de spiritualité


Parmi mes choix figurent donc Spider-Man / Esprits de la Terre, X-Men / Dieu Crée, l’Homme détruit et La Mort de Captain Marvel – le premier Graphic Novel Marvel, ou encore Le Surfer d’Argent de Mœbius.
Il s’agit d’une part importante des albums que je vous recommande, parce qu’il s’agit d’œuvres à teneur élevée en spiritualité.

Je ne souhaite en rien utiliser le mot spiritualité de manière pompeuse, et encore moins prosélyte, mais juste souligner ce que ces albums ont suscité en moi, et je souhaite partager cela avec vous, si jamais vous connaissez peu les Comic Books Marvel.


Et si le sujet de la spiritualité vous intéresse, je vous invite à lire le billet Trouver sa Colline >>


Remerciements


En premier lieu à :

Marvel Comics, à son créateur – Stan « The One Above All » Lee, à Jack Kirby – son complice des premières heures, à tous ceux qui les ont rejoints et ont fait rêver – et grandir aussi – nombre d’entre nous.


Puis :

À mes cousins Jean-François et Patrick, qui m’ont permis de découvrir Spider-Man – bisous mes cousins.
Mes frères qui ont acheté le Strange numéro 73, et bien d’autres par la suite – bisous les frangins.


Remerciements spéciaux à :

Rachid, de Maximum Comics, qui a très gentiment répondu à ma demande d’utilisation de certaines des photos de son site.

Son site, c’est :

https://www.maximumcomics.fr

Maximum Comics propose à l’achat de très nombreux Comics Marvel anciens ; les photos sont de grande qualité, et je ne peux qu’imaginer le travail colossal que la création et l’administration de ce site ont pu requérir.

Encore mille mercis à Rachid, donc, et à Maximum Comics.

En plus, si les albums dont je vous suggère la lecture vous intéressent, vous connaîtrez ainsi un site sur lequel les acheter. Ou les commander, parce que certains sont actuellement en rupture.


La zebi les Loulous Ride Your Lifers 🙂


Plus de bonne culturisation sur Ride Your Life :




Crédits :
Illustration principale : Image par Ralph Leonard Poon de Pixabay
Crédits visuels des albums : Maximum Comics
Les personnages cités restent la propriété de leurs auteurs, créateurs et sociétés d’édition

Les Comics Marvel qu'il vous faut avoir lus
Les derniers articles par Olivier - Ride Your Life (tout voir)
24+